• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Emile Red Emile Red 30 juin 2009 11:40

@ Chantecler

Je suis partiellement d’accord avec vous, le Bac n’est pas une fin en soit, malheureusement la société a décidé que ce devait l’être.

D’ailleurs essayez de voir quelles sont les propositions faites aux enfants dans un domaine ne nécessitant pas le Bac, les services d’orientation sont nullissimes, les lycées pro n’offrent localement que très peu de filières, ce qui réduit drastiquement les choix pour les familles peu aisées.
L’apprentissage est devenu l’Arlésienne, sans cesse remis au gout du jour dans l’intérêt unique des patrons.

En vérité pour un enfant de classe moyenne ou basse, il n’y a qu’une piste pour sortir de son milieu social, hormis la délinquance, c’est le Bac à tout prix, quitte à végéter 5 ans au bahut. et jouer les Tanguy durant une demie décennie de Fac mal appropriée

Sur le sujet de cet article primaire, il faut reconnaître que l’auteur n’a pas tout à fait tord, l’EN est parsemée de personnes quelque peu étranges, sans les qualifier de pervers, il est indaignable qu’une certaine quantité de profs sont hors réalité, n’ont aucune pédagogie et usent et abusent de procédés pas toujours recommandables.

J’en ai fréquenté beaucoup, il ne faut pas se voiler la face, du sexiste invétéré à l’ultra militant, du maladif au violent, du caliméro basique au psychopate, la palette est large. Mais il est vrai que la plupart des professionnels ne sont pas conscients des gens qu’ils cotoient quotidiennement, et il est difficile de reconnaître les tares de son propre milieu sans craindre d’être éclaboussé, il n’est donc pas étonnant qu’à de rares exceptions on ne verra pas de profs corroborer cette réalité. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès