• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean Lasson 1er juillet 2009 02:12

Il est maintenant raisonnablement prouvé que le réchauffement climatique anthropique (RCA) est une hypothèse fausse, qui n’est confirmée par aucune observation. Tous les scientifiques qui se sont sérieusement penchés sur la question le savent. Les seuls qui maintiennent cette fiction y ont intérêt (professionnel et/ou financier).

Sur les aspects scientifiques, voir tout le site pensee-unique.fr (ou pensee-unique.eu, car le premier n’est pas accessible par Free ou Aliceadsl, et ce depuis plus d’un mois ! Sûrement un malencontreux hasard...)

Mais la question qui revient est : pourquoi le GIEC et des scientifiques entretiendraient-ils une telle fiction ?

Nous avons à présent une réponse apportée par un long et passionnant article de Matt Tiabbi (1re partie et 2nde partie, désolé, l’article est en anglais). L’auteur y décrit la prochaine bulle : celle des crédits de carbone. Il s’agit d’un marché annuel de mille milliards de dollars. La banque Goldman Sachs est positionnée, depuis longtemps, pour en tirer d’immenses bénéfices en toute certitude. La semaine dernière, Obama a fait adopter par la chambre des représentants la législation ad hoc (cap-and-trade bill). Quelle surprise, on en a assez peu parlé dans les médias... L’Europe va suivre, bien sûr, lors de la grand-messe de Copenhague cet automne. Sur ce sujet, lire aussi cet article de Paul Jorion (il est en français).

Voilà la raison de la promotion de l’escroquerie du RCA : créer un marché de mille milliards de $, basé sur du vent mais profitable aux banquiers et autres « hélicologistes » (N Hulot, YA Bertrand, JM Jancovici, Al Gore, etc.) Ceux qui sont sincères et qui suivent le mouvement devraient quand même savoir pour qui roule le GIEC et tous ces gens-là. Vous croyez au RCA et soutenez la réduction des gaz à effet de serre par les crédits de carbone ? Alors vous êtes un « idiot utile » pour ces escrocs qui, eux, sont très malins et vous méprisent pour votre naïveté.  smiley

Je ne sais toujours pas si, techniquement, il serait possible de compenser la baisse de production du pétrole et du gaz. Mais, de toute façon, si l’humanité perd son capital dans de telles opérations qui sont autant de « mésinvestissements » flagrants, il est évident qu’il ne sera pas possible d’effectuer les bons investissements indispensables pour amortir la décroissance énergétique qui débute.

L’avenir se dessine et il ressemble de plus en plus au présent de la Corée du Nord...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès