• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


logan 19 juillet 2009 15:18

Article vraiment superficiel, on y lit bien plus de « certitudes » ou « préjugés » que de véritables réflexions.

Démocratie : Régime politique où c’est le peuple qui gouverne.

Par définition, la démocratie est FORCEMENT participative ...

Alors que l’on parle de « démocratie participative » c’est en soi déjà un de ces effets de détournement de sens que vous redoutez voir arriver ...

Ce détournement il est déjà bien entamé, ainsi la démocratie participative, apparait comme une valeur ajoutée, une nouveauté, un moyen de se différencier comme par exemple pour Ségolène Royal en 2007 mais finalement concrètement n’est rien d’autre en fait qu’une vaste opération marketing .... Et comment pourrait-il en être autrement, il y a une totale cohérence entre ce que cela signifie concrètement pour ceux qui défendent ce concept et le sens qu’ils lui donnent.

Ce qui est effrayant quand on comprend que la démocratie est forcément participative, c’est que si elle n’est pas participative alors c’est que jusqu’à présent nous n’avons jamais vraiment été en démocratie. Et si cette idée peut vous paraître excessive, j’espère qu’au moins elle orientera dans le bon sens vos futurs réflexions car c’est bien là que se situe le débat.

Tout ce dont vous parlez c’est un faux débat ...

Ce dont on devrait parler c’est des changements à mettre en oeuvre pour que demain nous soyons vraiment en démocratie.

A plusieurs reprises vous vous moquez visiblement tour à tour de différentes personnes qui n’ont pas l’air de partager avec vous l’idée que la fainéantise n’est pas la raison majeure du manque de participation des gens.

Mais à mon avis c’est plutôt vous qui vous trompez ... Vous avez l’air de considérer la décision humaine un peu comme un programme de décision informatique c’est à dire un programme qui a un début et puis une fin clairement identifiables ...
Mais où se situent ce début et cette fin quand une personne se décide à voter pour tel ou tel parti ou à ne pas aller voter, ou sous une forme plus générale à participer ou à ne pas participer ?
Hors à mon avis vous inversez les rôles, le programme informatique essaie de simuler la décision humaine, mais en aucun cas la décision humaine ne peut être comparable à un programme informatique ... Pour être plus clair, la décision humaine est le résultat de nombreux paramètres qui ne sont pas forcément tous rationnels, c’est ce qui fait que la politique n’est pas une science mais une science sociale ... Mais surtout la décision humaine est le résultat d’une succession de réflexions et d’influences espacées dans le temps si bien qu’on ne peut absolument pas définir un point de départ à cette réflexion ...

Alors on peut se dire effectivement d’une manière très simpliste que de toute façon c’est la faute des gens ils avaient qu’à aller voter ou mieux voter, mais dans ce cas on néglige totalement les influences qui jouent pourtant dans notre vie à tous les niveaux pas uniquement au niveau politique, un rôle considérable ...
Et ces influences cela peut être carrément des choses vécues dans son enfance qui ont été ensuite pour le reste de notre vie déterminantes ...

Hors pour tout ce qui concerne la politique et en particulier la démocratie, s’il fallait commencer je pense quelque part, c’est déjà de répertorier tout ce qui apparait comme « admis » ou « certain » mais que l’on ne saurait expliquer. C’est un bon moyen généralement pour mieux comprendre à quel point finalement on se fait manipuler, et on se laisse enfermer ...

Le vrai débat il est sur les institutions, il n’est pas sur les histoires de participation ... Vous voulez une démocratie vraiment participative ? De simples mesures comme par exemple si une majorité de votes blancs permettait d’annuler et de refaire une élection avec de nouveaux candidats ? Si on obligeait le pluralisme des médias en les rendant indépendant du pouvoir executif et des pouvoirs financiers, si on les obligeait à organiser les débats politiques et à donner la parole à toutes les opinions, je peux vous garantir que là ça règlerait déjà en grande partie le problème de la participation ...

Vraiment le plus important c’est notre constitution, et c’est sur le contenu de cette constitution que devraient porter les débats ...

Et pour votre gouverne, la volonté générale, ce n’est pas un mythe, c’est simplement la volonté d’un groupe moindre de personnes qui reçoit l’assentiment de tous les autres, et quand sarkozy est élu c’est malheureusement la volonté générale par exemple ...

Par contre quand Sarkozy décide d’envoyer des troupes en afghanistan, de s’augmenter son salaire, de mettre en place une loi hadopi, de désigner lui même les patrons des médias publiques, de rejoindre le commandement de l’otan, de mettre en place un plan de sauvetage des banques etc ... etc .... tout cela ce n’est pas la volonté générale ...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès