• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian (---.---.61.170) 14 janvier 2006 22:19

J’ai toujours cru que les auteurs et artistes avaient des antennes branchés sur le futur.

La preuve ce roman ecrite en 1988 qui prévoyait un hiver 2006 catastrophique « en france et en Europe à cause d’expérience »scientifiques" au Pole Nord

A médier à la lecture de cet article. Vous trouverez cet ouvrage dans toutes les Bilihotèques au rayon littérature jeunesse.

Il faut toujours faire attention à ce que les hommes écrivent avec leur coeur !

Les enfants de Noé

LE RECIT DEBUTE LE 27 FEVRIER 2006. Simon, 13 ans, le narrateur, est le fils d’une famille, composé de Pa, Ma, Noémie. Le narrateur raconte son enfance et la longue lutte pour la survie matérielle et spirituelle qu’il a mené avec sa famille, dans leur chalet des Alpes, au coeur de ce déluge, près de Gap où le plus proche voisin habite à 3 kilomètres. Ils vivent à la montagne, dans les Hautes-Alpes, au-dessus de Valmagne, dans le chalet légué par tante Agathe. Pa était avocat. Il s’ennuyait à Paris, dans le monde moderne. Il voulait être sculpteur. Heureusement, il a hérité de la fortune de tante Agathe. Et maintenant il sculpte des pièces d’échecs. Ma est cartomancienne. Un véritable déluge s’abat sur l’hémisphère Nord ; non un déluge de feu, comme à Chicago, mais une tempête de neige, un « hiver nucléaire. » La neige couvre la maison et celle-ci est de telle nature qu’elle ne permet pas de skier dessus ; même avec des raquettes, on s’y enfonce. Les causes du désastre restent mystérieuses : « On parlait d’une arme absolue, braquée sur nous par un autre monde (...) d’une soudaine défaillance du feu central ; d’une modification de l’axe de rotation du globe. » En réalité, des expériences menés au pôle ont engendré ce désastre. Comme des « Robinsons suisses », la famille va se retrouver coupée du monde. Dans ce chalet devenu une arche, on trouve aussi Zoé, la chèvre qui donne son lait à la famille, Io, la vache, Hector, le chat, et des souris. Le chalet est attaquée à maintes reprises par une meute de loups féroces. La famille doit s’adapter à la pénurie et vivre en autosuffisance, sans électricité, ni machines, ni téléphone, ni télévision. « Mais comme les machines étaient chez nous beaucoup moins nombreuses que dans la plupart des maisons, qui en étaient truffées de la cave au grenier, nous apprenions sans trop de mal à nous passer d’elles. » Ma tombe malade et Pa se met à lire la bible. Dans les livres qui les entourent, et dont le père lit chaque soir quelques pages au coin du feu, ils puisent aussi des leçons d’amour et de courage. Ils affrontent de multiples périls, la solitude, la peur, parfois l’angoisse, mais finalement c’est l’ingéniosité et l’espoir qui l’emportent. Le déluge et la période de gel qui suit dure 5 semaines et un peu plus ; 35 jours, près de 40 jours, comme dans la Genèse. Un jour, un signe annonce-t-il le retour du beau temps et la fin des épreuves : « Il y a quelque chose qui bouge dans le ciel. On dirait un oiseau. »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès