• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Le péripate Le péripate 5 août 2009 15:44

J’espère que je ne vous contrarier pas avec mes remarques, mais je ne souhaite qu’apporter des éléments de réflexion.

Deux autres points me semblent digne d’attention. Le premier concerne le concept de ressource naturelle (je m’appuie sur ce texte « le croquemitaine de la pénurie pétrolière »), et le second sous-jacent dans votre texte, la surpopulation (je m’appuie sur Gapminder, site de statistiques).

Le concept de ressources naturelles limitées ne semble être valable qu’à technologie égale et organisation sociale égale.Une matière première ne devient telle qu’à partir du moment où le besoin s’en fait sentir. On ne peut pas dire qu’elle “existe” au sens plein et entier du terme avant son extraction. Pourquoi ? C’est l’esprit humain qui nomme et délimite les choses. Il procède à un découpage à même la matière pour n’en soutirer que la partie totalisant un certain nombre de propriétés jugées intéressantes pour une utilisation possible correspondant à l’état de la technique à tel ou tel moment. En ce sens, c’est l’homme qui “constitue” la matière première. La “ressource naturelle” est une réalité conceptuelle. Pas une donnée brute. Or, une quantité conceptuelle n’est finie, affirme l’économiste Julian Simon [2], que si l’on délimite de manière extrêmement étroite l’objet qu’elle désigne : telle ou telle matière première à tel moment d’avancement de la technique.

Sur Gapminder on pourra trouver ce document « What stops the population growth ».

Si on met bout à bout le fait que la population mondiale va stopper sa croissance, et le fait que le concept de ressource naturelle est largement évolutif, on s’accordera qu’il n’y a pas vraiment lieu de s’inquiéter.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès