• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


b. (---.---.65.99) 17 janvier 2006 17:04

« Si la plupart (ou une part significative) des recettes d’un journal viennent des pubs et non du lectorat, automatiquement le journal ne publie plus pour les lecteurs »

A ceci près que l’intérêt des publicitaires pour un journal dépend, en grande partie, de la taille et de la nature de son lectorat. Résultat, pour engranger des pages de pub, il faut avoir des lecteurs, donc leur plaire, leur amener une valeur ajoutée et ne pas insulter leur intelligence en étant (trop) soumis aux impératifs publicitaires. Bref, il faut écrire pour eux... Car sans lecteurs, pas de pubs.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès