• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Philou017 Philou017 14 août 2009 18:57

Intéressant débat. Permettez-moi de m’y joindre.

Bardamus : "Freud, pour exemple, a été joliment mythifié, le gaillard ! jusqu’à en devenir intouchable !Génial découvreur -avant tout, car pionnier !-, il ne pouvait qu’avoir raison d’une certaine façon : puisque rien encore ne s’opposait à ses si nouvelles théories.
Car, à y regarder de près, en pratique il n’a commis que des erreurs... ou presque !« 

Freud a eu l’mmense mérite d’apres moi d’établir qu’un problème psychologique était relié à des expériences anciennes notamment des traumatismes. Apres il a pu faire des erreurs, mais c’était un précurseur.

 »Cyrulnik qui a développé ce concept de résilience !... EN FAIT, un truc bien foireux qui déjà flanche.. vous avez par ailleurs le mérite d’en faire la démonstration, madame BOURDIN !« 

Je ne trouve pas. La résilience est ce qui peut se faire de mieux avec la science psychologique actuelle, du moins celle oficielle. Elle a evidemment des limites importantes. Il faut savoir que la psychanalyse (que j’emploie en tant que terme générique des thérapies classiques couramment utilisées) sert surtout à accepter ses problemes, à les identifier, à les gerer. Elle permet aussi de réduire les symptomes et la difficulté, mais permet assez peu souvent la guérison. Cela tient aux limites de la science psychologique actuelle qui est dogmatique et peu ouverte aux recherches extérieures et aux idées nouvelles.. Il y aurait bcp à dire là-dessus.
Néanmoins elle peut être assez efficace dans bcp de cas.

Crazycase »Cyrulnik, même s’il est un peu cabot et surfe davantage sur la vague médiatique pour vendre ses bouquins qu’il ne contribue à faire avancer les connaissances en psychologie« 
Je ne crois pas que ce soit son rôle de faire avancer la psychologie. Il est tres pédagogue, clair et est un excellent vulgarisateur, tout en avançant un discours intelligent. Tellement mieux que certains olibrius diplomés reconnus qu’on entend parfois proférer les pires conneries à la télé ou sur les radios.

 »Oui la psychanalyse est une religion, car elle repose sur des théories fumeuses que l’on ne peut mettre à l’épreuve, et qui, lorsqu’elles sont confrontées aux faits, sont largement contredites par la psychologie du développement« 
Comme vous dites, c’est une religion, qui repose souent sur des théories contestables et non vérifiées. Ca vient en partie de la fermeture du milieu médical à l’extérieur et et de sa tendance au dogmatisme. Le mode de recrutement des psychiatres par exemple est aussi parfaitement contestable.
Beaucoup de psy n’ont pas compris que le plus important qu’ils apprennent est en écoutant leurs patients.

 »tant la psychologie française est tenue par les sectes freudiennes, neo-freudiennes et lacaniennes. Le tout neuroscience ne résoudra rien, malheureusement...« 

Si vous parlez de la tendance au tout médicament en parlant de neuroscience, je trouve que c’est un probleme dramatique en comparaison de certaines dérives sectaires ,que vous évoquez. Dans les hopitaux psy, on bourre les gens de médocs, en négligeant souvent toute
autre approche thérapeutique.
Catastrophique, comme l’a rapporté Sandrine Bonnaire avec l’histoire de sa soeur.
Ces méthodes, appelées à soigner ce qui est souvent appelé »troubles de l’humeur« nous ramenent 70 ans en arriere.

Nicole :
 »Conclusion : je pense qu’il faut développer la connaissance du psychisme, y compris au plan neurologique, et le travail du corps qui me semble fondamental."
Tout à fait. Le travail psychologique devrait aussi passer par le travail sur le corps.
Mais je ne pense pas qu’l y ait de méthode supérieure à une autre. C’est souvent la qualité du thérapeute qui fait la différence.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès