• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


LilianeBourdin 15 août 2009 00:35

@Bardamu et Philou017
Effectivement, je ne pense pas qu’il faut devenir altruiste ou humaniste pour dépasser ses traumatismes. Ce serait un peu comme la double-peine : une souffrance et ensuite une obligation de générosité. Mais c’est un peu ce qui était (qui est encore ?) demandé aux victimes : « il faut pardonner ». Pour moi, il me semble que l’on ne peut accorder un pardon que s’il est authentiquement demandé par celui qui a fait la faute.
Quant au choix de l’humanisme, c’est un choix personnel. J’ai juste parlé des cas où il peut éventuellement revêtir un aspect de contrainte, quand un des éléments ayant présidé à son développement, est la résilience et le dépassement de sa propre souffrance dans le surinvestissement de l’éventuelle souffrance de l’autre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès