• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Patapom Patapom 21 août 2009 13:04

@bobbygre :
Je ne suis pas, comme semble l’être l’auteur de ce commentaire, un illuminé de technologie qui défend ses chers petits ordinateurs (personnellement, je pense qu’on est encore loin de tout ce qu’il semble penser être pour demain).
Cela-dit, quand vous énoncez « 
Si un jour l’humanité invente l’intelligence artificielle, c’est qu’elle saura forcément comment elle fonctionne. », c’est faux.

Il y a plusieurs courants de pensée sur ce qu’on appelle « l’intelligence » :

  • A) ceux qui pensent réduire l’intelligence à une équation méthématique (bon courage !)
  • B) ceux qui pensent que la connaissance est un produit de l’activité du cerveau, est qu’elle est calculable
  • C) ceux qui pensent que la connaissance est un produit de l’activité du cerveau, est qu’elle N’est PAS calculable
  • D) ceux qui croient que l’intelligence est de nature divine et qu’elle ne peut être reproduite (Amen !)
S’il on fait abstraction des points de vue extrèmes A) et D), alors il y a tout un panel de possibilités pour réussir « calculer » l’intelligence.

Par exemple, avec une version améliorée et autonôme d’algorithmes qui se modifient eux-mêmes de manière à augmenter leur potentiel (les buts à atteindre restent évidemment à déterminer par l’homme). Dans le cas de ce genre d’algorithmes, aucun humain ne sera capable de comprendre comment l’organisme « final » fonctionnera (entre guillemets, car ce genre d’IA est en perpétuelle évolution, comme le sont nos cerveaux) (personnellement, j’ai une préférence pour cette hypothèse).

Une autre idée serait que l’intelligence surgisse spontanément dans un « programme » (sens à définir) à partir du moment où celui-ci serait capable de traiter une base de données suffisamment énorme et interconnectée pour engendrer la « connaissance » (sens également à définir). C’est l’ambition de Google par exemple.

Du point de vue de C), l’intelligence n’est pas calculable avec des outils conventionnels. Il serait nécessaire d’inventer une « nouvelle physique » dont rien ne prouve qu’elle sera compréhensible par l’homme quand ses « équations » seront enchevêtrées.

 
Beaucoup de guillemets, comme vous le voyez. La vérité est que personne n’en sait rien. Ca pourrait arriver d’une seule manière, comme de plusieurs à la fois. Une chose est sûre cependant, c’est que c’est pas pour demain ! ^_^


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès