• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Rémi FRITSCH Rémi FRITSCH 27 août 2009 20:29

La convention des Droits de l’Enfant signée l’année du centenaire de la révolution Française, pour peu qu’on se sente concerné par le sujet, oui, on s’en rappelle...

La pédagogie étant -parfois- l’art de la répétition, MERCI de remettre le sujet, même éphémèrement, en lumière !

Il y a évidemment fort à faire, puisque les textes de l’ONU, s’ils ont le mérite d’exister, ne permettent aucune sanction concrète en cas de violation des Droits énoncés...

Enfants-soldats, enfants-jouets sexuels et esclaves, enfants-cibles, les exemples ne manquent pas dans l’actualité, et rendre la justice pour sanctionner les coupables n’est pas de notre ressort, de notre juridiction : pas d’ingérences dans les affaires d’un pays « souverain » !

2 exemples :

1°) Deux jeunes filles Hmong sauvées de l’esclavage - (info officielle du 19aout09, Courrier du Vietnam)

Le poste de gardes-frontières Pho Bang et celui de Tùng Can (en Chine) viennent de sauver 2 jeunes filles de l’ethnie H’mông, Giàng Thi Tho (9 ans) et Giàng Thi Co (6 ans), 20 jours après leur ventes en Chine par un homme de 32 ans qui, d’après les premiers éléments de l’enquête, a trompé les 2 petites pour les vendre. [...]

2°) LAOS : Une fillette bébé Hmong de 2 mois a été assassiné par les soldats laotiens qui se sont ensuite servi de sa petite tête comme cible, allant jusqu’à la décapiter au cours de la séance de tir qui a suivi... le 13aout2009 dans la région du mont Phu Bia au nord du Laos, appelée aussi Xaysomboun speciall zone ... (sources du 20aout09 : MediaNeuswire / LaoHumanRights Council / international Chrisitian Council / Centre for Public Policy Analysis ) [...]

Il faut donc maintenant que les pays qui financent l’ONU se donnent les moyens d’intervenir, interpeler, et mener les enquêtes pour faire règner la justice et empêcher les criminels de récidiver... plutôt que de faire du business et allouer généreusement des subventions aux pays concernés, histoire d’avoir bonne conscience, ou plutôt des apparences propres !

Il est de notre devoir de citoyen d’interpeler nos élus, notre Président, pour qu’ils agissent au de-là de beaux discours dont le lyrisme n’a d’égal que l’hyprocrisie, et que leur action ne s’arrête pas à une lettre officielle aussitôt classée dans un dossier parmi d’autres !

Sinon, vous...ou vos enfants, réécrirez le même article dans 20 ans, une autre génération !

...« Pour triompher, le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien »...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès