• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


lechoux 21 août 2009 14:55

« ...pendant que nos dirigeants politiques, eux, ont été complètement absous ! »

La crise a démontrer la collusion des politiques et leur dépendance vis à vis des financiers. Qu’ils soient absous, j’en suis moins sûr.

Le premier constat par le premier quidam est de se dire que c’est le moment de solliciter le politique ( suredettement, aide sociale, subventions, prêts d’urgence pour les entreprises). « Après les milliards que vous avez injecté, pourquoi pas moi ? »

Et s’il ne s’exécute pas, il a plutôt intérêt à se justifier. Cela n’a pas mis longtemps car dès décembre 2008, les syndicats faisaient valoir l’absence de financement du RSA qui nécessitait un peu plus d’un petit milliard.

La conséquence de cette crise se situe dans le domaine social. Ce n’est que le début, continuons le combat ! :))

En ce qui concerne la création d’une monnaie international, c’est une assurance de la perte du pouvoir des nations, de toutes les nations ! Prenez en exemple les gabegies du FMI et ses conséquences. L’argentine a interrompu ses remboursements au FMI pour garder une marge de manoeuvre ; quel tollé ! L’argentine a subi immédiatement une pression internationale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès