• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Annie 29 août 2009 12:23

@George,
Vous vous souvenez sûrement de la crise du Niger en 2005. Au plus fort de la crise, alors que MSF se trouvait sur le terrain seul depuis des mois et avait tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises, un grand rassemblement en marge du G8, la coalition Make Poverty History tenait son plus grand rally, avec Kofi Annan, Bono, Geldolf, etc. Pas une seule fois les intervenants n’ont prononcé le mot Niger, et aucun n’était présent dans ce pays. Ils sont ensuite intervenus sous la pression de l’opinion publique. Lisez l’excellent dossier constitué par MSF sur cette crise. Remarquez aussi l’évolution du langage : on ne parle plus de famine mais d’insécurité alimentaire, de protection des marchés, de soutien aux moyens d’existence. Le choix des mots est important en cela qu’il conditionne les objectifs d’interventions, à savoir on ne soigne plus la malnutrition mais l’économie. Il n’y a aucun complot, seulement un virage idéologique de la part des ONG, dans leur choix et leur cible d’intervention. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès