• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Nicole 12 septembre 2009 14:15

Mais Toug, il y a une réelle discrimination qui est passée sous silence, et je pèse mes mots. Dans les médias, à un juif succède un juif, du moins aux postes de direction. Or ils sont une minorité. D’aucune autre minorité un tel favoritisme ne serait seulement pensable, et il est juridiquement pertinent de le signaler.

Je ne me permets pas de qualifier de sioniste quelqu’un dont je ne sais pas qu’il l’est dès lors que depuis toujours quantité de juifs se sont opposés au sionisme qu’ils vivaient comme une souillure. Le sionisme a tout de même été fondé par un sacré antisémite, qui pour mémoire n’a pas fait circoncire son fils (comment se fait-il qu’un évènement tout de même privé soit connu, et ne faut-il pas y voir un lien avec Dommergue ? Question -je veux dire qu’il est pensable que les propos de Dommergue que je pense fondés et pertinents aient été énoncés plus tôt par d’autres et qu’on l’ignore, dans la mesure où cette décision de ne pas circoncire son fils a été connue et relayée, ce qui ne serait pas le cas si ça n’avait pas un sens)

Sur l’opposition juive au sionisme :

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-31554079.html

Déjà que les sionistes pourrissent furieusement la vie aux juifs qui y sont opposés en les déclarant « honteux » ou « dans la haine d’eux mêmes » (abonnement à perpét aux mécanisme de projection), si on les dépouille de leur identité en n’ayant plus même la possibilité d’appeler un juif un juif, alors c’est la dictature du sionisme. Cela dit, l’imitation est saisissante, je te l’accorde.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès