• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


(---.---.73.250) 20 janvier 2006 08:32

Bonjour Tout à fait d’accord sur vos arguments en faveur de la grandeur d’un tel Homme... Personne, et encore moins moi, ne le conteste. Fêter un tel Homme et les victoires de son action (23 avril, 19 mai, 30 août, 29 octobre) sont indispensable à la mémoire collective et à l’éducation des futures générations. Mais il faut je crois faire la nuance entre la mémoire et le matraquage d’esprit. Après la première mondiale mondiale, seul un génie tel Atatürk pouvait FONDER la Turquie, y instaurer une République et mener des réformes d’envergure pour rompre avec le passé ottoman des turcs. Aujourd’hui la République de Turquie est quasiment la même que celle fondée par Atatürk. Mais n’est-ce pas vivre avec son passé que de s’y réferer systématiquement et intégralement ? Ce qui était vrai à l’époque est-il vrai aujourd’hui ? Ne voulant pas être mal compris : je ne dis pas qu’il faut tout effacer et passer à autre chose. Je dis simplement qu’il est peut être temps de revoir des détails d’importance comme par exemple le pouvoir de l’armée, la fonction et le rôle du président, la question chypriote...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès