• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


folavril 2 octobre 2009 18:50

Non mais c’est vrai, les caisses de l’État sont vides, surtout quand il s’agit de financer la sécu, l’éducation publique, l’université, la recherche en sciences humaines, etc. En revanche, elles sont pleines pour soutenir le privé et dans le doute, on peut lever un impôt supplémentaire pour financer des parasites.

Oh oui, s’il vous plaît, je veux une taxe supplémentaire, sans contrepartie aucune, pour que BHL puisse enfin filmer la suite de son chef d’oeuvre inoubliable ! (regardez un peu le nombre de films qu’a fait Arielle Dombasle du temps où ce bonhomme était président de l’avance sur recettes, ça vous donnera une idée du clientélisme de merde qui règne dans ce milieu !)

Ces gens-là bouffent à tous les râteliers : quand ça les arrange, il faut qu’ils soient financés par l’État (exception culturelle, gnagnagna, toucher les assedics entre deux cachetons, etc.), mais quand ça ne les arrange plus, ils sont « libres » de s’exiler en Suisse, en Belgique ou ailleurs. Qu’ils crèvent.

Les taxes sur les K7, CD, DVD, graveurs, et compagnie suffisent largement (où va ce fric, bordel !). Pas un rond de plus tant qu’un véritable débat sur la propriété intellectuelle et industrielle n’aura pas eu lieu ainsi que le réclament tous les partis pirates et de nombreux mouvements écologistes et humanitaires.

Marre du chantage « il n’y aura plus de création française ». Ah ouais ? eh bien qu’à cela ne tienne !

La Ligue Odebi a entièrement raison sur ce coup-là. La fin des privilèges, ça vous dit quelque chose, Jack Lang, Copé, Mitterrand et les autres ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès