• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Bernard Lempel (---.---.197.138) 25 janvier 2006 10:47

Non et non ! Le redshift cosmologique n’a rien à voir avec un quelconque « décalage gravitationnel » Aucun partisan du bigbang ne le prétend. Il s’agit d’un effet dû à l’expansion de l’univers, ce qui entraine l’équivalent d’en effet Doppler Fizeau.

Oui et Non ! La densité de l’univers est effectivement liée à l’expansion supposée de l’univers. Les arguments observationnels tels que la nucléosynthèse primordiale et du fond cosmologique ne sont pas aussi convaincants que vous semblez le penser. Pour le premier, des anomalies d’abondances existent, il suffit de lire la documentation spécialisée. Monsieur Jacques Moret-Bailly a évoqué à juste titre l’abondance en éléments lourds dans certains quasars que l’on suppose cosmologique compte tenu de leurs redshifts. J’y ajouterai que cela se retrouve dans des galaxies géantes qui existent déjà à moins d’un milliard d’années après le bigbang. Pour le CMB (Fond cosmologique) je vous renvoie à cet article de Richard Lieu et Jonathan Mittaz - Université de Princeton, très technique : http://xxx.lanl.gov/PS_cache/astro-ph/pdf/0308/0308305.pdf Lequel pourrait s’avérer être le coup de grace pour l’interprétation actuelle du CMB.

Non et Non ! Les observations concernant la matière noire sont trop contradictoires et trop ad hoc pour que l’on puisse en tirer argument : Ad Hoc parce qu’elles s’appuient sur des faits mal interpretés : 1- La rotation des galaxies spirales au sujet de laquelle on oublie de citer l’anomalie centrale. 2- Les Lentilles gravitationnelles associées aux amas de galaxies, dont on calcule une masse qui ne correspond pas à la relation masse-luminosité de ces amas. 3- Le CMB dont les fluctuations sont de 5 ordres de grandeur trop faibles pour expliquer la formation des galaxies et auquel on attribue une masse noire ad hoc pour en compenser la faiblesse ! 4- L’absence de tout échantillon de matière noire. Et ceci malgré tous les efforts des astrophysiciens depuis pas mal de decennies. 5- Il existe d’autres interprétations à la rotation bizarre des galaxies. En particulier MOND.

Pour finir, Je vous confirme que Monsieur Jacques Moret-Bailly n’est pas autre chose que ce qu’il dit être. J’ai eu l’honneur de le renconter lors d’un colloque d’astrophysiciens. Ce qu’il affirme en ce qui concerne les décalages spectraux pourraient être une explication simple et rationnelle à un phénomène que MM J.P. Vigier et J.C.Pecker ont appelé autrefois « la fatigue de la lumière ». Monsieur Jacques Moret-Bailly n’est pas le seul à proposer l’hypothèse quantique, je vous renvoie à ce site : http://laserstars.org/ Bonnes lectures.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès