• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


stephane 12 octobre 2009 13:50

Dommage... les thèmes sont intérressants, certaines idées aussi mais l’analyse que vous en faites et vos conclusions sont faussées par votre dogmatisme.
Les géologues ont par exemple plus de crédit pour moi que les climatologues qui ne disposent que d’archives scientifiques vieilles de 200 ans : à la préhistoire le peuplement de l’Angleterre s’est fait à pieds car la Manche était gelée une partie de l’année. Or à l’époque romaine, c’était déjà fini et ce n’est pas la faute d’un réchauffement dû à l’activité humaine. La question des cycles du soleil me parait au moins aussi cruciale pour aborder ce thème du changement climatique que les calculs récents de certains scientifiques : les mêmes martelaient dans les années 70’ que la pollution nous ramenait à une période glaciaire car elle empêcherait les rayons du soleil de parvenir jusqu’au sol.

 

Par ailleurs je vous trouve un peu léger lorsque vous traitez la question de la déplétion pétrolière : sans doute engagée aujourd’hui, elle se manifeste à un rythme dépassant les calculs de ceux que l’on a raillé pendant des années, les « picquistes ».

A commencer par le fameux M. Hubbert : aussi bien pour le pic des USA que pour celui de la production mondiale - 1970 et les environs de l’an 2000- il avait vu juste, et si l’on ose ouvrir les yeux on se rend compte qu’il ne peut pas rester 30 ou 40 ans de pétrole pour assurer une conversion en douceur du modèle tant l’inertie est énorme. En fait la dégringolade semble bel et bien avoir commencé et contaminera progressivement tous les secteurs d’activité d’une économie dont la sacro-sainte croissance a toujours été le fait de la croissance de la production pétrolière elle même.

Chaque baril sortant du sol est converti immédiatement en $ qui vont soit dans la poche des majors soit dans les fortunes en $ des dirigeants locaux qui les investissent en bons du trésor US... cela dure depuis des décennies et a permis aux USA de conserver leur leadership malgrè leurs déficits colossaux et leur vie à crédit. Or cela aussi est très fortement remis en cause - voir contreinfo la dédollarisation du baril...- lors des sommets et après on vient nous parler de réchauffement climatique....

Pour moi nos gouvernants ont choisi de nous parler comme à des gens rétifs ou à des enfants car ils n’ont pas vraiment de solution à proposer. C’est comme dire à quelqu’un qu’il devrait s’arrêter de fumer car çà jaunit les rideaux et qu’il a mauvaise haleine en oubliant complètement les cancers etc... On nous demande de baisser nos consommations en énergie fossile pour préserver le climat et le niveau des océans en 2050 alors que les problèmes engendrés par la baisse de cette production d’hydrocarbures vont avoir des conséquences à court terme nettement plus problématiques pour les 6 milliards d’humains que nous sommes.

Les nations ont placé leurs pions dans les endroits stratégiques, les grandes lignes sont déjà tracées par les gouvernements mais la ligne directrice est commune : sécuriser les approvisionnements, accaparer les régions à fort potentiel -le mythe de l’ingérence et de l’exportation de la démocratie ! - et s’apprêter à la moindre occasion à subtiliser les dernières ressources .....malgrè tout non renouvelables !

Voilà peut être une autre façon de lire -certes entre les lignes- tout ce remue ménage médiatique autour de la question des rejets de GES. On verra bien à Copenhague mais je doute qu’un consensus sérieux s’affirme pour imposer des mesures aussi draconiennes que très difficiles notamment pour l’économie capitaliste occidentale.

Les autres solutions, on les connait . On les a vécu pendant 8 ans d’administration Bush où s’inventer un ennemi pour mieux l’envahir et le piller fut la seule solution pour ne pas avoir à changer de mode de vie .

8 années qui vont peut-être nous coûter très cher dans un avenir proche si on ne se met pas à informer honnêtement les peuples et prendre à bras le corps ce problème de la fin d’une ère économique miraculeuse. Rappelons nous au moins à ce mythe :« la Corne d’Abondance »....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès