• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 octobre 2009 13:38

Jacques Diouf :
« Nous savons ce qui doit être fait et comment cela doit être fait. Les programmes, projets et plans existent. Ils attendent simplement la volonté politique et les ressources pour devenir opérationnels » a-t-il déclaré le 16 octobre 2009.

Depuis des dizaines d’années, les pays sous-développés (« en développement ») bénéficient de l’Aide Publique au Développement Économique (APD) financée par les pays riches qui, aujourd’hui, se situe aux environs de 50 milliards d’Euros annuellement.

Dans ces conditions, comment se fait-il que cette aide n’ait pas été investie de manière productive dans les projets de développement que Jacques Diouf déclare connus (depuis longtemps) ?

Réponse : Parce que les « investissements » réalisés l’ont été dans des programmes totalement ineptes qui ont transformé ces « investissements » en gabegie, en gastillage intégral.
Exemple : Gestion totalement aberrante et stérile de la problématique du stockage et de la commercialisation des produits vivriers qui perpétue pauvreté paysanne et sous-nutrition.

Pendant combien de temps continuera-t-on ces « investissements » stériles ? Continuera-t-on à réclamer plus d’aide au développement sans rentabiliser d’abord les financements qui y sont déjà consacrés (en oubliant les financements passés qui ont été totalement perdus) ?

Lettre ouverte à Elinor Ostrom et Oliver E. Williamson, prix Nobel d’Économie 2009, et à tous leurs prédécesseurs (encore vivants)
http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/lettre-ouverte-a-elinor-ostrom-et-63684

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès