• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


roy (---.---.154.74) 27 janvier 2006 09:56

il en est des footballeurs qui,comme bien d’autres et dans tous les « métiers » se sont construits une personalité depuis leur enfance avec pour base l’exemple famillial, quels que soient le statut, sont dès modèles et des guides que nous essayons de suivre quels que soient les évolutions de nos propres statuts et les revenus qu’ils nous procurent. L’argent trop rapidement gagné, fait perdre ces notions de base et disparait plus vite qu’il est entré. J’ai très bien connu et approché de « très » pret le Club de Nantes des années Arribas, qui déjà pressentait avec le Président Fonteneau les dérives que certains ont rapidement connues. L’exemple de Gondet très grand joueur plusieurs fois international, n’est pas le seul, alors que Deschamp Dessally et quelques rares autres, ont eu des méthodes de gestion de leurs revenus traditionnelle en s’isolant des éternels « faux amis » qui polluent l’environnement de cette jeunesse tant qu’elle est au sommet de leur art.

Nous assistons aux memes dérives partout où la « famille » n’a pas été « présente » l’école et les clubs de sports ne sont pas des éducateurs, leur mission se limite à former et utiliser les possibilités d’évolutions des enfants en les prenant tels qu’ils sont.

Les exemples souvent cités de Zidane, Thuram, Henry,Debouze etc.. démontrent bien lorsqu’ils parlent de leurs parents combien ils les remercient de leurs exemples et de leurs recommandations.

Il n’y a pas de modèle parfait, encore faudrait t’il qu’il y en eut ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès