• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fergus Fergus 29 octobre 2009 11:33

Article très intéressant qui rejoint un vieux rêve de moralisation du fonctionnement démocratique de nos pays.

Le problème est que nous ne sommes pas prêts de voir s’instaurer la révocation dans le droit français parce que jamais une telle disposition n’obtiendra, dans notre pays, les 3/5e des voix nécessaires au Congrès (ne parlons même pas d’un référendum sur la question !).

Il est en revanche une autre possibilité : la démocratie participative telle qu’elle existe au niveau local dans un certain nombre de villes germaniques ou scandinaves. De fonctionnement simple, elle permet à un certain nombre de citoyens tirés au sort d’exiger chaque année des comptes de leur élu, à charge pour ce dernier, lorsque des carences sont constatées, d’expliquer pourquoi il s’est écarté de ses promesses électorales ou les a purement et simplement abandonnées. Un compte-rendu est ensuite rédigé par ces citoyens et livré à l’ensemble de la population par voie de presse locale. Ce système ne permet pas la destitution des élus, mais il les met au pied du mur et en situation de devoir expliquer sans cesse la manière dont ils exercent leur mandat. On est bien loin des élus qui s’endorment sur leurs promesses pour se réveiller lors de la campagne suivante, 4 ou 5 ans plus tard, avec de nouvelles belles promesses à la clé !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès