• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 novembre 2009 20:00

Merci à l’auteur et Bravo à Cécile DUFLOT !
BESSON, tu te fous de nous !
Quand on voit que le sarkozisme démantèle au fur et à mesure tout ce que la France est, appeler à un débat sur l’Identité Nationale relève de la provocation !

La phrase d’Albert Camus n’a jamais été aussi vraie : “Mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde.”

Or, le ministère de l’immigration et de l’identité nationale est bien mal placé pour mener un débat si fondamental et si compliqué. Accolés l’un à l’autre, ces deux termes laissent penser que l’identité nationale se décrète, que l’immigration la menace et que la crise du “vivre-ensemble” est un problème d’identité. Rien n’est plus trompeur.

En fait, cette bessonite a surtout pour objectif de faire oublier la série de polémiques qui ont touchées le gouvernement ces derniers temps... Et de récupérer les racistes de tous bords ! Surtout à l’extrême droite, mais pas que !

Il est sûrement plus simple de dire que l’identité nationale est menacée par l’immigration que de lutter contre la pauvreté et le chômage de masse pour réinsérer les exclus, de relancer le pouvoir d’achat pour protéger les familles minées par les difficultés financières. Il est sûrement moins coûteux de parler de faillite morale que de financer un plan d’envergure pour les quartiers sensibles. L’identité nationale ne devrait pas être un sujet majeur

Avoir conscience que modifier les lois de la République revient à modifier l’identité nationale, et donc que chaque réforme la met en jeu, OUI.

Et cerise sur le gâteau : Le débat sur l’identité nationale pour tous... c’est sur Internet ! Ah tiens ! Internet qu’on vilipende quand les internautes dérangent,est brusquement utile « à l’avenir de la France » ! Bon sang, ils sont incapables de cohérence ces dirigeants brasseurs de mots et de vent , et spécialiste de la manipulation !

Ce débat en trompe l’oeil est à boycotter, car il repose sur une vaste imposture. Les atteintes aux droits de l’homme dont ses promoteurs sont coutumiers, la suppression décidée des juges d’instruction, le fichage généralisé de la population, la guerre en Afghanistan sont autant d’offenses à l’identité nationale de notre pays qui est supposé être celui des droits de l’homme. Refusons cette fumisterie électorale !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès