• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


savouret 18 novembre 2009 21:24

ce concept d ’assemblée réferendaire peut paraitre séduisant, car celle ci serait réellement représentative de la population, donc a priori , son instauration constituerait un approfondissement de la démocratie.toutefois, je pense que cette idée est trop utopique et qu’elle peut comporter des effets pervers .

En effet, bien que l’on puisse le déplorer, et ceci est mon cas, il convient de reconnaitre qu’un certain nombre de citoyens ne possédent pas les outils de reflexion nécessaires pour appréhender les principaux enjeux des sociétés contemporaines, sachant que ceux ci structurent les debats politiques essentiels.

il s’avère malheureusement, et je le déplore tout autant, car cela traduit une insuffisance de la démocratisation de notre système éducatif,que cette proportion d’individus ne possédant pas les clés d ’interprétation pour prendre des décisions en toute connaissance de cause,est plus importante dans certaines catégories de la population(sachant que ce constat ne décrit qu’une tendance et ne saurait etre généralisé systématiquement, puisque un cadre peut tout à fait etre dépolitisé et un ouvrier peut parfaitement etre très politisé et avoir de bonnes capacités d ’analyse)

il me semble donc, partant du principe que l’exercice du pouvoir politique requiert un bagage intellectuel minimum,que le principe d ’assemblée réferendaire n ’est pas réellement envisageable , meme si il part d ’une bonne intention.je crois aussi malheureusement qu’a moins de remettre totalement en cause le principe de différenciation sociale, cette idée ne constitue qu’une chimère,a moins de parvenir à une égalité culturelle absolue, ou tous les groupes sociaux seraient pourvus du meme niveau d ’instruction.

toutefois, dans la mesure ou la sous représentation des couches populaires dans les instances représentatives atteint des proportions totalement inadmissibles , il peut s ’agir d un modèle de référence, qui bien qu’irréalisable pourrait servir de support à une évolution vers une atténuation de cette situation délètére qui ne peut que délegitimer le principe de représentation et entraver l ’approfondissement de la démocratie.

l ’accroissement de la représentativité sociale des institutions politiques ne peut se concevoir qu’a condition de mener une véritable politique de démocratisation scolaire qui permettrait à l’immense majortié de la population d ’accéder à un niveau d ’instruction suffisant pour appréhender le monde contemporain.malheureusement, le gouvernement actuel meme une politique qui va à l’encontre de cette perspective.

malgré mon scepticisme sur cette proposition d’assemblée referendaire qui me semble trop démagogique, il convient toutefois de reconnaitre que nos représentants politiques actuels sensées posséder la clairvoyance nécessaire pour prendre des décisions pertinentes,sont bien loin de démontrer au quotidien qu’ils disposent de cette faculté.
la encore, si l’on progresse vers une plus grande représentativite sociale de nos institutions politiques, l ’aveuglement manifesté par nos représentants pourrait peut etre s’estomper.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès