• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


karquen karquen 17 novembre 2009 19:02

Je ne suis pas personnellement contre la mondialisation... je suis même pour !

En revanche je suis contre le « mondialisme » qui est une philosophie arbitraire, aliénante, à but de gestion humaine basée sur le conditionnement et l’outrage à un respect fondamental de la vie qu’est la symbiose avec l’environnement.

Ce qui contribue au bon coté de la mondialisation ce sont les échanges nouveaux, l’informatique, le partage des connaissances si tant soit peut l’on peu accéder à la technologie. La conscience d’être sur une planète est fabuleux ! l’élan altruiste pour participer à sauver des individus à l’autre bout de la planète (exemple un Tzunami) c’est génial !

Le « coté obscur » c’est le « mondialisme » dirigé par l’argent, les entreprises comme Monsanto, qui financent aussi l’huile de palme... c’est le rachat de l’Afrique pour de la production massive avec produits chimiques, une concentration de rentabilité au lieu de diffuser l’emploi « équitable » partout dans le monde.
C’est insensé ! Pourquoi faire venir des carrottes du Kenya alors que celà pousse en France ?
La démographie est le principal allié de cette folie furieuse : ce n’est pas le moindre coût qui est recherché mais l’utilisation démographique pour un conditionnement humain généralisé.

Au final : un pouvoir centralisé planétaire, qui pourrai à loisir créer des problèmes aux populations, volontairement, pour financièrement les résoudre et maintenir une planète entière en esclavagisme...
C’est typique de la grippe H1 N1 : battage médiatique en vu de vendre le vaccin.
Typique de l’ecolo-nomie : ce sont les plus riches aujourd’hui qui peuvent installer du photovoltaïque... fumisterie ce grenelle de l’environnement ou Hulot est payé par l’Oréal !

La crise économique actuelle est voulue, calculée, exactement et précisément pour faire accepter un nouvel ordre esclavagiste mondial en réduisant les populations les plus riches à accepter le fait de privations. En limitant la richesse des pays pauvres par des sous-emplois.

Rappelons-nous également que les organisme ayant une influence : BCE, FED, FMI, OCDE, GATT ect... ont des dirigeants nommés et non-élus...

je n’ai pas vu la vidéo (je préfère le texte au messages iconographiques) mais je pense que certains d’entre vous penserons sur certains points comme moi.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès