• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


savouret 20 novembre 2009 16:27

il est indéniable que l ’equipe de france est encore un peu plus délégitimée tant dans le domaine sportif qu’ethique après sa piètre prestation de mercredi soir.

ce qui m’interpelle le plus n ’est pas tant l erreur d arbitrage en elle meme , car il ne s’agit pas du premier match dont le cours est influencé par une erreur d ’arbitrage, aussi injuste soit elle pour l ’equipe qui en patit.
En revanche, ce qui est le plus désolant et scandaleux est l’attitude manifestée aussi bien par les joueurs francais que par l entraineur ou encore les dirigeants sportifs voire politiques nationaux.
Ceux ci ont tous tenu un discours ou l’idée centrale véhiculée consistait à affirmer que la fin justifie les moyens.

toutefois, il me semble qu’il convient ne pas mettre en exergue un cynisme francais qui s’opposerait aux vertus d ’autres nations, en l’occurence l’irlande.
en effet, peut on réellement croire, que dans une situation inverseé, les joueurs irlandais et leur entraineur auraient fait preuve de la loyauté et du sens de l’honneur dont ont été singuliérement depourvus les membres de l ’equipe de france ?

en dépit d’une perception quelque peu mythique du courage et de l’honnéteté qui caractériseraient le peuple irlandais,je suis plus que sceptique.
en effet, ce sinistre « fait de jeu », qui est en réalité une authentique tricherie, doit nous amener à une reflexion plus profonde sur les dérives du footbal contemporain et plus généralement du sport de haut niveau actuel.

certes, les attitudes deloyales, fondées sur le postulat que la fin justifie les moyens, ne constituent pas un phénomène nouveau dans le sport professionnel.
toutefois, et a fortiori dans le football, les enjeux économiques financiers et médiatiques ont pris une ampleur tellement déraisonnable, qu’ils contribuent à exacerber les comportements les plus immoraux, et ceci n’ est pas spécifique aux sportifs francais.

en manifestant un interet toujours plus prononce pour les compétitions sportives les plus médiatisées, nous cautionnons sans en avoir toujours conscience , ces dérives , car cela favorise un accroissement permanent du poids économique et médiatique qui est conféré au sport d ’élite.Ceci explique les salaires indécents qui sont attribués aux champions les plus brillants , mais en contrepartie, ceux ci sont contraints de pousser le culte de la performance et du résultat à leur paroxysme, afin de justifier le traitement financier dont ils béneficient.

ceci ne peut que favoriser une attitude cynique de leur part, dans la mesure ou ils sont conditionnés au quotidien par un désir de réussite individuelle toujours plus exacerbé, qui ne laisse que peu de place pour les valeurs morales.

mais en définitive, ces sportifs professionnels les plus illustres tantot encensés tantot stigmatisés, ne sont ils pas simplement le reflet d ’une société qui est prisonnière d ’une idéologie de la performance , de la compétition et de la réussite, au point d ’etre hermétique à des valeurs humanistes elémentaires, telles que la loyaute ou la fraternité ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès