• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Annie 1er décembre 2009 20:57

Je me dois de répondre ici. Parler du système anglais à deux vitesses était justifié il y a quelques années, mais aujourd’hui lorsque je reviens en France, et à la lumière des progrès qui ont été faits et des investissements publics dans le système anglais, où la notion de gratuité à la source n’a jamais été remise en question, je me rends compte que sans mutuelle il est impossible en France de se faire rembourser à 100%. Il y a de moins en moins de médicaments remboursables, et que la dernière fois que j’ai consulté en urgence un médecin en France pour une infection rénale, il m’a demandé d’aller retirer de l’argent à un distributeur de billets avant de faire une consultation parce qu’il n’acceptait pas les cartes Visa. L’effritement des avantages en France a été tellement progressif que l’on en revient à l’histoire de la grenouille que l’on fait cuire d’abord dans de l’eau froide. Forfait hospitalier, remboursement partiel des médicaments etc.. , désolée, mais aujourd’hui, ce que je n’aurai pas dit il y a 20 lorsque je comparais le système de santé anglais à celui d’un pays en développement, la médecine en France est à deux vitesses et dispensée au rabais.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès