• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Bodhi 1er janvier 2010 20:38

Dire que le peuple à réellement le choix est faux. Parce qu’en fin de compte les extrêmes sont systématiquement rejetés lorsqu’ils font une percée et que les partis politiques les plus proches du centre sont au fond quasi-identiques.

Qu’un homme politique soit de gauche ou de droite ça ne change rien. Il sera toujours en quête de la reconnaissance et du pouvoir. Toute personne entrant dans les rouages du système politique se voit corrompue avant d’avoir atteint son but.
Et encore qui a dit que les programmes des hommes politiques faisaient réellement la synthèse de ce que veux le peuple.

Entre un bourgeois et un bourgeois prolétaire y’ aura jamais de grande différence si ce n’est sur le plan généalogique.

En fin de compte, c’est quoi la démocratie ? Le pouvoir du peuple ?
Le peuple a t-il réellement le pouvoir ?
Tiens, on a fini l’année 2009, fameuse année qui a donné le meilleur exemple pour montré le non-pouvoir du peuple :

Quel est le seul peuple à avoir donné son accord pour le Traité de Lisbonne ?
L’ Irlande et encore... ils ont eu le droit à un revote (non démocratique) et à la pression de la crise.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès