• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


zelectron zelectron 5 décembre 2009 19:06

C’est si vrai que même avec son mari, son amour, son plus qu’intime, la mère, l’épouse, la compagne n’en fait part qu’à travers des borborygmes, des fins de phrases en tournant la tête : règles... ou encore : je les ai...A croire qu’une femme n’est jamais au grand jamais confiante totalement en l’homme qu’elle a pourtant choisi/accepté. Ceci constitue ou peut être pris à mon sens comme une sorte de défiance (ça n’est pas le cas ?) qui est curieusement une amorce de divorce au sens faible du terme mais laissant une trace de gêne dans le couple si uni par ailleurs.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès