• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


pigripi pigripi 6 décembre 2009 11:57

@herbe

Merci de rappeler l’existence de la coupe menstruelle mais, comme il est dit dans l’article que vous citez, la femme doit se sentir à l’aise pour introduire ses doigts dans son vagin et visionner le produit stocké de ses menstruations, ce qui nous ramène à la maitrise et la connaissance de son corps ainsi qu’aux tabous archétypaux sur les règles..

J’avais également entendu parler de la Sphynge (je crois) une mousse nordique aux grandes capacités d’absorption mais je ne sais pas si, à part les inuites, des femmes l’utilisent brute.

J’ai aussi entendu dire que les femmes africaines creusaient un trou dans la terre, s’accroupissaient au dessus et pressaient leur bas-ventre pour évacuer le maximum de menstrues.

On sait aussi que de nombreuses femmes, les sportives en particulier, prennent la pilule hormonale contraceptive en continu pour ne pas avoir de règles.

Le problème des règles est en effet que malgré leur nom, elles n’ont pas de règles pour la plupart des femmes. Elles ne sont pas forcément régulières en périodicité, en quantité ni en effets secondaires. Il est donc difficile de savoir à l’avance quel aspect et quel effet elles auront sur nous.
Il peut arriver que, même sous pilule, elles soient exceptionnellement abondantes et débordent du tampon ou de la serviette et, qui sait, de la coupe menstruelle ....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès