• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


rakosky rakosky 9 décembre 2009 17:05

C’est bien connu,les braves gens ont toujours eu trop bon coeur et les salauds qui connaissent bien leur métier ont toujours su en profiter.Ainsi chaque année au milieu des mines enfarinées des politiques et du show biz ,des vrais actes de générosité,des sacrifices consentis avec la joie simple du devoir accompli envers les plus faibles,les plus humbles,les plus malheureux..
Il fut un temps,certains parlent d’un passé maudit, ou l’assistance aux pauvres, les soins ;les secours, dépendaient de la charité publique,ou l’Église tenait entre ses mains le sort des malheureux.
D’une certaine manière ,l’Église assurait ainsi une certaine forme de redistribution sociale,les riches assuraient le salut de leur âme par des donations aux hospices ,aux hôpitaux et à toutes les institutions charitables.
Jamais il ne serait venu à cette Sainte Institution apostolique et romaine ,de faire reposer la charité sur les pauvres,ces cochons payaient déjà l’impôt,la taille et la DÎME et cela était bien suffisant..
Les temps ont bien changé et les eaux glacées du calcul égoïste ont emporté bien des choses..
Les riches d’aujourd’hui doivent supporter le poids insupportable des salaires,des charges sociales,des retraites,non par charité chrétienne mais parce que les luttes ouvrières le leur ont imposé..
Alors,comme ils le peuvent, avec une infinie patience et toute la ruse dont ils sont capable,ils tentent de se débarrasser de ce fardeau .
On appelle cela avec des mots savants et tout chargés de modernité:mais c’est la bonne vieille lutte du capital contre le travail.
Notre temps a beaucoup fait pour la promotion du bouffon,il est aujourd’hui chanteur de variétés, ,présentateur télé,,philosophe engagé..
Une fois par an,ils passent à la télé,pour une fois pas pour relever les compteurs,mais pour nous mettre la main au porte monnaie,cela s’appelle le TELETHON.
Ce pauvre COLUCHE avait ouvert la voie,je veux bien le croire contre son gré, quand se profilait le basculement de millions de malheureux vers l’indigence et les Soupes populaires.
L’image était trop hideuse,elle jetait une lumière trop crue sur la réalité sociale,il fallait vite faire quelque chose,pas contre la misère mais contre son indécente nudité.
Cela s’appela les RESTOS DU COEUR,un vrai miracle,un petit coté furieusement tendance,strass et paillettes penchées sur les marmites fumantes,le financement par la charité,le travail non payé de milliers de bénévoles..qui aurait oser rêver mieux...
Comme chaque année on a épuiseé toutes les ressources de l’odieux,sur le grand air de tous nantis,tous coupables,alors vous devez payer !
Encore une fois, des enfants torturés dans leur chair par des maladies épouvantables ont été exposés sans respect pour la pudeur et la peine..
Maladies orphelines,malades sacrifiés pour des critères de rentabilité,malheureuses victimes de budgets de recherche sacrifiés...
Comme chaque année ,beaucoup ont donné et qui peut les condamner ?Beaucoup ont participé et surtout des honnêtes gens.
Il reste qu’il faudra bien sortit un jour de ce piège infâme et rétablir ou instaurer la République pour tous,celle pour laquelle nous avons pris la Bastille


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès