• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Galuel Galuel 18 décembre 2009 15:49

Vous êtes dogmatique : « partageons les biens des autres ».

-> Pas du tout, la monnaie est la monnaie, pas les biens. Je ne vous oblige pas à donner vos biens, je définis une monnaie créée sur la base de l’individu. Si vous n’en voulez pas rien ne vous oblige à vendre vos biens dans cette monnaie, gardez vos biens très bien. C’est moi qui suis prêt à vendre les miens dans une telle monnaie et pas du tout dans la monnaie actuelle. N’inversez donc pas la position.

« Je ne suis pas d’accord avec le paradigme utilisé (l’argent dette, le système actuel), »
Pouvez-vous argumenter ?

- > Il n’y a rien à argumenter, je n’en veux pas, c’est tout. Elle est fausse de mon point de vue, si elle vous plaît gardez la, mais non merci.

« Correspondance entre Masse Monétaire et »Richesses" est une ineptie, parce que la Richesse étant estimée en mesure monétaire, si on décide d’augmenter la masse monétaire cela a un effet sur la mesure de la richesse. "

C’est exactement cela, la monnaie est un moyen de mesurer la richesse, mais j’aurais dû parler de valeur d’achat qui ne prête pas à confusion. La monnaie a d’autres fonctions, comme faire le relais dans l’échange de biens(travail, biens matériels) ou de valeurs d’achat.

-> Bon...

« Cette notion est fondamentalement source de résonance dans la mesure, et ne signifie rien. » 

J’ai du mal à vous comprendre ; pouvez-vous développer ?

-> Si je mesure la richesse à partir des échanges en monnaie, pour décider de combien de monnaie je dois créer, c’est évidemment résonnant. Le lieu L1 où je crée la monnaie va se voir développer des échanges dans cette monnaie, je vais en déduire que la richesse est là, et donc réaugmenter régulièrement la création monétaire là, et pas ailleurs en L2 où je constate qu’il n’y a pas d’échanges en monnaie alors qu’il est impossible qu’il y en ait puisque je n’en crée pas en L2 ! (Aux fuites entre L1 et L2 près, qui font illusion)...

Un amplificateur opérationnel ne fait pas autre chose ! Le courant dans le circuit réalimente l’amplificateur où s’ajoute un surplus de courant, ce qui bâtit une résonance en circuit fermé, aux fuites de courant près.

"Un physicien doit comparer cette erreur fondamentale à l’erreur qui consisterait à mesurer la vitesse en fonction d’une horloge donnée et d’une distance définie par un étalon. Cette erreur oublie une réalité expérimentale qui est que la distance dépend de l’observateur, et qu’en réalité seule la vitesse de la lumière, qui ne varie pas quel que soit l’observateur permet de bâtir un étalon de distance selon le référentiel où l’on se trouve."

Oui, cette théorie est connue et fausse. Elle ne m’impressionne pas.

- > Ouch, alors là évidemment, si on a un anti-relativiste dans la discussion, ça va pas être simple. Vous travaillez en tant qu’ingénieur chez EADS ou chez AREVA, EDF ? Ou c’est juste une position réactionnaire ?

« De la même façon, la mesure de la richesse dépend de la masse monétaire (étalon), »
Oui, dans un même périmètre monétaire, non dans notre situation actuelle du fait du nombre d’échanges et d’interdépendance des économies dont les monnaies utilisées sont différentes.

« et du nombre de citoyens (horloge). » 

Pas du tout ; croyez-vous que la chine soit plus riche parce qu’elle a plus de citoyens ?

-> Oui.

-> Son PIB a dépassé celui de la France en 2004. Elle a une capacité de travail, c’est à dire une capacité de création de richesse, astronomique, ce qui est son point faible ; elle produit la moitié de l’acier mondial et de même pour le béton.

Je vous ai démontré plus haut que le PIB est lié à la création monétaire, et donc ne mesure rien d’autre localement que le flux de monnaie créé et versé localement en amont. Donc ce que vous me dites ne correspond à rien de mon point de vue, j’espère que vous comprenez ça...

Si je décide de dépenser 20 Milliards de dollars en Somalie demain, je vous parie ma chemise que le PIB Somalien va bondir dans les 5 ans. C’est totalement débile cette approche.

"Mais la seule valeur qui ne varie pas sur le long terme (cf Friedman), c’est l’inflation de la masse monétaire long terme à savoir, environ 5% / an."

C’est là que vous sortez votre dogme monétariste. Ceci n’est qu’une observation dont vous tirez une loi.

-> Pas du tout. Ce n’est pas une observation, c’est un choix de création monétaire de 5%/an qui a été mis en oeuvre par les hommes, je choisis de ne plus faire ce choix quand ça chante aux responsables d’un système monétaire dépassé, mais de le faire continûment sans cycle en m’appuyant sur l’unité de création de quoi que ce soit fondamentale : l’homme. Je remplace le système de création monétaire Bancaire, par un système de création monétaire individuel par micro crédit : l’homme.

"Ce qui fait qu’il faut FIXER l’inflation monétaire comme on fixe la vitesse de la lumière, en tant que RAPPOR entre la Masse Monétaire Globale / le Nombre de Citoyens."
Etes-vous sûr que la monnaie se comporte comme la lumière ? Votre analyse est lumineuse ! L’autre solution serait de faire disparaître des humains.

-> Comme je comprends que l’homme est la base même de toute valeur, je me refuse à supprimer l’homme je préfère augmenter la Masse Monétaire / Homme. Votre autre solution ne me semble pas acceptable. Je me demande même pourquoi je réponds à ça...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès