• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


argoul (---.---.18.97) 3 février 2006 13:17

Vous avez raison sur l’analyse mais le diagnostic peut être affiné. Je crois qu’il existe, dans l’univers mental français, une « guerre de religion » latente qui remonte au moyen-âge (Cluny vers 1100). Je crois que les guerres de religions ouvertes sont le sel de la politique pour les Français qui n’ont - donc - jamais appris l’attitude de compromis des politiques adultes (chrétiens/cathares ou hérétiques, protestants/catholiques, révolutionnaires/royalistes, girondins/montagnards, calotins/sans-culottes, dreyfusards/antidreyfusards, communistes/partisans du monde libre, etc.). Je crois que reconstituer sans cesse une opposition binaire bien/mal, droite/gauche, libéraux/jacobins, humanistes/autoritaires (et j’en passe) est un (mauvais) réflexe journalistique, mais bien ancré du côté germanopratin (voir par ex. ma note sur Villepin vu par le NObs). Je crains donc qu’il s’agisse moins de « surenchère » que d’incapacité à raisonner autrement qu’en noir et blanc. Ce qui nous prépare des lendemains difficiles...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès