• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Yupapa 30 décembre 2009 20:57

Je ne suis absolument pas d’accord avec vous.


Je trouve que d’une part les films de Michael Mann remplissent parfaitement leurs rôles.
Miami Vice est une très bonne interprétation moderne de la série du même nom qu’il avait d’ailleurs produit. Le film comprend il est vrai de nombreux partis pris dans la manière de raconter et dans l’esthétisme, ce que je pense est absolument normal étant donné l’idée que l’on se fait de la série Miami Vice. En voulant s’en détacher tout en restant sur le même créneaux je pense que le pari est gagné. Il est vrai toutefois qu’en version courte le film peut faire penser à un enchaînement de clips musicaux, mais en version longue il comprend certaines scènes qui l’accomplissent. Il faut aussi rajouter que dans la série, la musique est un comme un troisième acteur, il est donc normal qu’elle tienne un rôle omniprésent.
Je ne me lancerais pas dans la critique de The Insider qui est un excellent film et que je pense vous avez apprécié. Ni dans la Forteresse Noire qui se passe de tout commentaire.
Ces autres films montre une montée en puissance d’un style qu’il appliquera finalement dans Heat. Un style plutôt brut qu’il met en exergue certains détails tout en mettant en retrait d’autres que l’on avait tendance a voir en surabondance dans des productions classique. 
Enfin, il est vrai que Public Enemies n’apporte rien de nouveau à son cinéma. D’un avis personnel, ’histoire est assez ennuyeuse. Et la seule chose que je puisse regretter, c’est qu’il ait sûrement voulu le film ainsi fait le rendant plutôt moyen. En outre je trouve que Collateral est parfaitement maîtrisé.

Je rajouterai que depuis, son style s’est affiné. D’ailleurs la caméra à l’épaule façon Mann est unique. Je ne peux pas faire de comparaison avec d’autres caméra qui semblent fuir (l’extrême étant la caméra de The Shield selon moi). Michael Mann semble vouloir tout nous montrer à l’écran comme s’il n’en vait pas le temps, comme si un détail devait nous sauter au yeux à un moment précis, qu’il est son importance ou pas. Tout ce déroule dans la contemplation et le détail. Il s’agit souvent de se laisser guider par la caméra, et non rester focusser, je dirais, sur l’action en cours afin de ne pas perdre le cadre que la caméra fait semblant de perdre.
Du coup on voit chez Michael Mann des scènes que l’on voit dans de nombreux films avec toutefois une sensibilité différente s’agissant de ce qu’il y a d’important à l’écran ou tout simplement de ce qu’il veut montrer.
De la réalité brut des bruits de balles assourdissantes, des carlings déchiquetées en passant par la perceuse d’un coffre fort, au partis pris musical et esthétique qui ôte tout autre détail de l’écran, ne retrouve-t-on finalement pas la même sensibilité ?

Pour en revenir au changement, concernant ses personnages, rien a changé. James Caan, Robert De Niro, Tom Cruise, et Colin Farrell joue le même personnage à différent degré. A nous de bien y faire attention.

Bref je ne suis pas critique de ciné, d’ailleurs je les déteste. Je suis avant tout cinéphile. Je regarde beaucoup de film, et j’en finis rarement la moitié à la première vision. Je m’estime à force assez difficile et je finis par avoir des appréhensions à en regarder certains qui traînent sur mon étagère de peur qu’ils me déçoivent. Malgré tout je suis très réceptif à la réalisation de Michael Mann, à ses histoires, à ses personnages, à ses choix musicaux, et à ce qu’il raconte à travers sa manière de filmer.

Le goûts et les couleurs ne se discutent pas. Je suis également très réceptif au Truffaut, Kitano, Kurosawa, Audiard, Nolan et beaucoup d’autres. Une liste pour vous enlever l’idée de tout parti pris cinématographique dans ma critique de votre critique.
Ce que je comprend pas c’est pourquoi vous dites cela, car je ne vois finalement aucune critique de ses films dans votre texte. Je ne vois que l’étalement de votre déception qui ne dit pas d’où elle vient.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès