• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sisyphe sisyphe 8 janvier 2010 17:03

Quelle contre-vérité !
C’est justement parce que Camus s’est TOUJOURS engagé, dans le sens de la justice, de la révolte, et contre la violence, qu’il fut mis au ban de la « gauche officielle », et qu’il se fâchât avec Sartre, à propos du communisme, puis de l’Algérie.

Camus fut un engagé permanent ; contre l’oppression coloniale, contre le fascisme, contre le nazisme, contre le communisme, contre le capitalisme, contre la violence des révolutions :
«  »Lorsqu’un opprimé prend les armes au nom de la justice, il fait un pas, malgré lui dans l’univers de l’injustice, et cela est tout le problème"..
Il prêcha, toute sa vie, pour la nécessaire révolte contre l’oppression.

Relisez donc ses écrits au lieu d’annoner des bêtises sans fondement, et de vous baser sur l’écume des médias.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès