• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


décurion 11 janvier 2010 21:33

Le 8 mai 1945, le général de Gaulle, a devant lui tout le temps nécessaire, pour régler le problème Algérien. Si face à la tentative d’insurrection, il choisit d’utiliser la répression, c’est trés certainement qu’il n’a pas voulu se laisser imposer sa conduite par les évènements. Il aurait put tout aussi bien, agir avant le déclenchement des faits, puisque les mouvements nationalistes étaient étroitement surveillés, sinon noyautés par les renseignements français.
La répression de 1945 à donné 10 ans de paix à l’Algérie, en pure perte, et en 1958, le général n’a plus le temps de réécrire l’histoire.
L’acte de rebellion des Kabyles ne date du 8 mai 1945, puisque celle ci a été pour ainsi permanente, et pré existante à la présence française, même si les maures andalous, qui eurent le malheur de s’établir sur ces rives, ne peuvent en témoigner.
Pour le reste, tes lectures sont à charges « anti colonialiste » exclusiment, je préfère moi chercher la vérité, en tout cas, celle disponible, comme elle vient, et selon mes moyens.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès