• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Crevette Crevette 25 janvier 2010 21:19

Merci Chems Eddine !
Je suis d’accord, et les agro carburants, je trouve cela honteux.
Ils ne devraient être autorisés que pour les engins agricoles.

J’ai encore plus honte quand je vois les voitures gigantesques que les gens achètent ici (4x4 et autres grosses voitures allemandes).
Et ils mettent des agrocarburants dedans.

Mais, nos dirigeants ont choisi de faire durer la société de consommation jusqu’au bout.
De gagner un peu de temps sur la déplétion du pétrole.

Vous savez, ici, les gens bouffent aussi trop de viande, comme le dit Actias.

Contrairement à nos anciens, qui avaient encore un lien fort avec la nature, beaucoup de mes congénères français ont l’esprit affaibli et bourré de la propagande véhiculée par la télé (j’imagine les Etat-Uniens...).

Ils ne savent pas que ça ne sert à rien d’en manger plus de 3 fois par semaine.
Ils ne savent pas que les tomates, concombres, courgettes et autres ne poussent pas en hiver.
Ils ne savent pas à à quoi ressemble un plant de tomates, concombres, ou courgettes.
Ils ne savent pas quelles conséquences a la société de consommation occidentale sur le reste du monde.

Ou plutôt, il s’en foutent, ils veulent juste des tomates en janvier... Ils n’imaginent même pas qu’elles puissent être cultivées hors sol, dans des serres chauffées (aux agrocarburants) ou venir de 10 000 kms. (Ben oui, ils ont toujours vu. des tomates toute l’année dans les supermarchés.)

Ils s’en foutent. Ils ne veulent pas le savoir. Cela dérangerait leurs habitudes et envies de consommateurs. S’ils veulent des tomates, ils en achètent, c’est tout. De toute façon, beaucoup n’ont
jamais connu le goût des tomates du jardin,

Je crois qu’en fait, ils ne veulent pas le savoir. J’en pleurerais parfois.

Cette société de consommation a commencé à s’effondrer depuis l’explosion du prix du
pétrole en 2008.

Alors que le pic pétrolier arrive, s’il n’a pas déjà été passé (Wal Street ne s’en relèvera pas), nous allons pouvoir changer de paradigme et relocaliser les productions alimentaires et le reste. Parce que les agrocarburants et la voiture électrique ne suffiront pas à alimenter l’orgie obscène de consommation et de transport actuelle. Nous reviendrons à la normalité en mangeant de la nourriture locale de saison...

Un nouveau monde se dessine à l’horizon, alors, prenons notre destin en mains, un labeur immense nous attends avec la démondialisation commencée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès