• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


xbrossard 1er février 2010 09:38

@liondejudas

au lieu de parler pour ne rien dire, essaye d’abord de comprendre ce que je veux dire...si votre cerveau n’est pas encore cramé par le politiquement correct.

je n’ai pas dis que les étrangers viennent nous piquer nos femmes et nos hommes, je me pose juste des questions sur l’évolution des rapports hommes-femmes en occident.

De plus en plus souvent, du fait de notre vision de plus en plus consumériste, entre en compte des critères de revenu (inutile de le nier, les histoires d’amour entre groupe socio-culturel sont une minoité), mais aussi d’évaluation des uns et des autres sur des critères de consommation pur : il aime tel ou tel activité comme moi, il vient de tel milieu, etc...Ecoutez un peu les jeunes actuels sur ce qu’il pense de leur chéri(e) et vous serez édifié ; il est loin le temps où l’on cherchait à connaître l’autre, à communiquer vraiment...

Comment ne pas comprendre alors que les exclus du système (les pôvres quoi) soit alors plus attiré par ceux qui n’ont eux même pas de ressources mais souvent plus de bagou, parce que c’est ce qu’il leur reste souvent seulement. Alors que sous nos contrées, la communication disparaît peu à peu (il suffit d’écouter les conversations autour de soi pour ce rendre compte que la plupart des gens ne parle que des derniers gadgets à la mode, où sont donc les vrais échanges ? la politique est presque devenu un gros mot) et que notre système économique et politique nous enferme dans le silence.

Je parle de tout cela en connaissance de cause : mon ex-femme (après qu’elle m’ai quitté, donc pas de liaison mal à propos) a été séduite par un étranger, dans une situation économique aussi difficile qu’elle, mais qui la rassuré, alors que de mon coté, j’avais une situation stable, qui lui rappelai (sans doute) trop ses déboires personnels. Mais comme elle avait été élevé dans le dogme de la réussite sociale, la situation devenait insupportable pour elle. J’avais beau lui dire que pour moi ce n’était pas la valeur de son salaire qui importait, elle était trop « formaté » par la société pour l’accepter.

Alors que beaucoup d’étrangers n’ont pas ces mêmes « carcan » morales, n’ayant rien n’a perdre et tout à gagner...

D’ailleur je l’ai comprend, si j’étais moi-même un étranger, je ferai sans doute pareil.

PS:Ceux qui voit du racisme partout sont souvent les plus racistes, parce qu’ils voient tout en tant que rapport de force entre groupe « ethnique », donc méfiez-vous


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès