• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Cascabel Cascabel 14 février 2010 11:10

@ Fergus

Curieuse idée que vous vous faites du client !
Pour avoir pris souvent l’avion je peux vous assurer qu’un service privé sait parfaitement respecter le client. Ne dit dit-on pas d’ailleurs « le client est roi ? »
Quoi qu’il en soit, pour les raisons que j’ai déjà dit plus haut. je trouve le terme « client » impropre pour l’utilisateur d’un service public.
Je ne sais pas depuis quand exactement on parle d’usagers, mais toujours est-il que ce mot cadre bien avec une certaine vision corporatiste. Les usagés bien usés et abusés aimeraient retrouver leur bien et et cesser de payer des sommes exorbitantes pour les intérêts particuliers de quelques uns.
D’ailleurs selon vous on nous « offre » un service, alors qu’on ne nous offre rien du tout ! Le « cochon de payeur », comme vous dites, paie grassement la SNCF et la RATP pour ledit service !
Malheureusement la rapacité corporatiste finira par tuer le service public et donnera à terme le bon prétexte pour la privatisation. Car le « cochon de payeur » préfèrera peut-être être traité en client qu’en usagé sans défense.
Personnellement je trouverais dommage qu’on en arrive là, tout comme je regrette la privatisation de l’énergie mais les abus de pouvoir finissent par tuer la poule aux œufs d’or. Voilà pourquoi les grèves dans un service public, surtout en ce qui concerne les transports, devraient être interdites. De même, au vu la période de vaches maigres que nous traversons, nous devrions revoir à la baisse certains salaires et certains avantages. Cela permettrait d’injecter plus de fonds dans le renouvellement du matériel qui commence, il est vrai, à vieillir et a poser de sérieux problèmes techniques comme on peut le constater.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès