• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


florent1968 florent1968 11 février 2010 09:42

@Michel
bien sur votre frère peut nous rejoindre à partir du moment où il se décidera (s’il en a la possibilité) à s’inscrire sur les listes électorales et à exprimer son désaccord par un bulletin blanc ou nul sur lequel il exprimera celui-ci par ecrit.
Je par en effet du principe que nous avons la chance de vivre dans une République laïque et sociale, qui plus est dans une démocratie.
Nous sommes donc
1) Dans un cas rare dans le monde
Il y a très peu de démocraties et nous avons tendance à l’oublier
2) La France reste dans le mode une exception
La France est une République Laïque Démocratique et Sociale
J’ai beau chercher, pour l’instant je n’ai pas trouver de pays reposant sur les mêmes principes...peut être fais je une erreur, si c’est le cas, je serais heureux de savoir où s’applique ces mêmes principes.

3) A partir de là nous pouvons être en désaccord avec les élus quelqu’ils soient mais il faut savoir que pour l’être il faut avant tout consacrer du temps (comme adans n’importe qu’elle association) aux autres
Le résultat est pour la très grande majorité des élus une indemnité de misère, une non reconnaissance médiatique alors qu’ils font un boulot énorme et que la population compte enormément sur eux. je parle des élus locaux , maires des petites villes et villages
qui agissent quotidiennement et dont on ne parle qu’exceptionnellement quand il y a une catastrophe !

30 % ce sont Les Républicains, de droite comme de gauche qui ont été autrefois fédérés sous les Radicaux (je parle des Radicaux de la 3 eme République) qui ont mis en place notamment l’Ecole pour tous ...
Ils sont aujourd’hui dispersés dans des partis multiples et préfère se vendre régulièrement pour un strapontin plutot que de à nouveau chercher s’entendre afin d’être une force politique qui pése.

En reprenant les principes simples du préambule de la IV et bien sur en les adaptant à notre société moderne, nous avons aujourd’hui un programme de base qui peut j’en suis sur fédérer 30 % de l’électorat sans compter les non inscrits.

Quand j’ai vu que la ville que j’aimais partait à volo, avec un ami nous avons décidé de monter une liste. Au début nous étions...........2
il nous a fallu convraincre 37 personnes pour monter notre liste, avant même de la financer par nos propres moyens !
Le plus difficile pendant cette campagne était d’entendre des personnes qui étaient présentes dans la ville depuis des années, qui n’étaient pas inscrites sur les listes electorales, qui ne voulaient rien faire, et qui se permettaient de critiquer tout le monde avec le fameux discours « tous pourris » !
C’est trop facile !

D’autres n’étaient pas inscrits mais au moins ont ils participé à la vie politique (soit d’un coté, soit de l’autre...) et il se sont inscrits pour les elections suivantes !

cordialement


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès