• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 16 février 2010 15:01

Bonjour
Tout à fait d’accord avec le syndrome de la grenouille et le fait que nous glissons avec certitude vers un « libéral-fascisme » . Mais sa mise en place va se heurter à un point que Sa Petitesse a négligé. Dans la Rome antique, les dictateurs avaient la prudence de s’entourer d’une garde prétorienne pour assurer leurs arrières. Dans le monde du mégalo de service, il n’en est rien. A force de mécontenter tout le monde il a fini par se créer comme seul rempart un club de parvenus qui n’ont comme autre assise de leur pouvoir que leurs statuts , leurs titres et leurs prérogatives. Tout juste une poignée de minables. Pour faire appliquer ses délirants projets, il va falloir du monde, beaucoup de monde. Seulement voilà, Police, Gendarmerie, Armée toutes ces institutions censées assurer la permanence du pouvoir et sa sécurité ne sont, et il ne faut pas le perdre de vue , constituées que de gens du peuple. Celui là même qu’il méprise. Bien sûr il tente de faire plier la base en y faisant exercer une pression croissante par une hiérarchie achetée à coup de primes indécentes . Mais le nombre ; la force , la masse est toujours entre les mains de cette base qui chaque jour un peu plus entend souffler dans ses rangs un vent de révolte. Lorsque nous aurons compris que l’opposition, privé/public , police armée / civils, travailleurs/ chômeurs , et toutes les autres ne sont que des leurres destinés à nous diviser à nous monter les uns contre les autres. Quand nous aurons pris conscience que notre ennemis commun, porte un costume et se planque dans un bureau de banquier , de politicard, de haut fonctionnaire. Lorsque nous aurons réalisé que le vrai pouvoir est entre les mains de la France d’en bas, que les quelques pourritures d’en haut qui nous sortent des lois scélérates ne sont protégés que par des bouts de papiers. Nous pourrons reprendre notre vrai place de peuple souverain et dicter nos volontés pour ne plus subir celle des autres.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès