• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


titi 15 février 2010 21:52

@rastapopulo

’1° les dépense d’investissements ne créent pas d’inflation puisqu’elles créent de la richesse. Pourtant elle sont alourdi d’une usure injustifiable.
2° Même dans le cas de frais de fonctionnement couvert par l’emprunt qui est donc néfaste, l’usure alourdi encore plus l’emprunt !!! C’est donc contreproductif.’

Là encore vous confondez effet et cause.
Si il y a investissement c’est bien pour créér la richesse. Si il y a création de richesse alors en quoi le paiement d’un intéret est problématique ? Sauf si la richesse produite est inférieure à la charge payée. Ce qui est problématique ce donc sont les investissements stériles : financer des universités et des chercheurs qui ne trouvent rien, si ce n’est le chemin des vacances.
Dans le cas où ce sont les frais de fonctionnement qui sont couverts par l’emprunt, le problème n’est pas dans le fait que l’emprunt soit accompagné ou non d’intérêts. Le problème est que jamais celà ne devrait se produire : on emprunte pas (pas plus qu’on a recours à des recettes exceptionnelles comme les privatisations) pour régler les dépenses courante sans prendre des mesures d’allégement de ces dépenses. Or celà n’est pas fait depuis 30 ans.

Le vrai débat n’est pas la « dette comment » ? mais la « dette pourquoi » ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès