• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


joelim joelim 15 février 2010 19:47

Je suis d’accord sauf qu’il y a un point crucial qui empêche mon adhésion, c’est celui d’être assuré qu’une falsification de masse si elle a lieu puisse être détectée d’une manière ou d’une autre.

Les logiciels libres ont aussi des virus, et un tampon ministériel serait une assurance bien maigre... Mais ok, si on prend son temps, en évitant d’utiliser les machines pour les élections importantes, les choses pourraient se fiabiliser... Surtout si des machines spécialement câblées permettant une traçabilité étaient conçues... en approche libre naturellement.

Mais tant qu’il n’y a aucune assurance de détecter une fraude massive, çà reste un peu du gadget. Et je suis convaincu que le transfert d’information a une chance de pourvoir fiabiliser le truc. Exemple : pour dupliquer les données, le vote (crypté) serait transmis à chaque « centre », lesquels vérifient deux à deux qu’ils ont les mêmes données. Chaque votant peut vérifier son vote par la suite, comme il consulterait son compte bancaire. Evidemment il y a des garde-fous à placer pour la protection de la vie privée mais le cryptage SSL, çà fonctionne, et puis il ne faut pas non plus qu’il soit demandé des données trop personnelles par ce moyen. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès