• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jacques lemiere 13 novembre 2010 12:58

On pourrait ajouter qu’à l’instar de la température....pour laquelle tirer une information «  énergétique » sans information complémentaire sur la pression ou la densité est compliqué ...le simple taux de CO2 dans l’atmosphère est lui aussi ardu à appréhender, il est évidemment très variable localement, périodiquement, il y a évidemment un couplage avec la température des océans ( localement et périodiquement)... tout est compliqué... puisque réel....comment coulez vous vous fier à des calculs là dessus sans les torturer un peu....


C’est bien le problème, le premier physicien venu peut imaginer pas mal de processus qui puissent influencer le climat....( en ce qui me concerne je pense souvent aux interactions gravitationnelles façon couplage de fluide)...mais c’est toujours horriblement difficile voire impossible à calculer....et d’ailleurs ça ne contredit pas non plus l’hypothese CO2 mais ça signifie simplement qu’avant de faire des predictions sur cela il faudrait bien connaitre TOUS les mécanismes qui entrent en jeu dans le climat.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès