• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Romain Desbois 6 mars 2010 00:11

L’humain n’aime pas la contrainte mais ne sait pas s’auto-contrôler, il crie à la dictature, à la censure lorsque les contrôles sociétaux se mettent en place.

L’humain veut être en démocratie , libre mais il n’accepte pas de perdre du temps à donner son avis, à accepter que d’autres puissent suivre d’autres routes que la leur.

Dans une société il est possible de trouver un modus vivendi, un socle commun.

Pouvons nous tous être d’accord sur le fait que chacun souhaite vivre le mieux possible, que chacun cherche le bien-être et espère le bonheur. Le second est affaire individuelle, le premier est affaire collective.

Accepter que l’autre soit différend, vive aime autrement sans se sentir agressé à partir du moment où l’autre ne te force pas à vivre, aimer de la même façon.

Ne pas faire aux autres ce que l’on n’aimerait pas que l’on nous fasse serait déjà un bon début.

Nul besoin de nous aimer, juste respecter les choix des autres.

Le bien être des autres est la garantie de son propre bien-être. Sauf à se barricader, se protéger derrière des miradors. Mais déjà être obligé de se protéger , c’est déjà perdre du bien-être.

Pour celà il faut se garder du manichéisme, de aveuglement partisan. L’exigence porté dans son camp plus encore que pour le camp adverse.....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès