• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


fishlord (---.---.3.77) 22 février 2006 11:04

Cet article n’a aucun sens. Je n’aime pas accabler mais malgré la bonne intention de la rélexion, c’est complètement indigent. On dirait même que c’est le postulat du « je m’en foutisme » de notre société que l’auteur cherche absolument à illustrer par quelquechose. Trois idées me suffiront à démontrer mon opinion.

La première est que se fonder sur deux sondages auux résultats pour le moins partagés (à 51 et 24 % respectivement), une réflexion globale sur l’attitude sociale du monde occidental, c’est vraiment insister dans l’erreur que nous servent quotidiennement les médias : la sondocratie comme moyen de diffusion d’une pensée globale ; ici, celle de l’indifférence. Quand les sondages se retournent, alors la pensée n’est plus valable. C’est ce que j’appelle de la « pensée-conso » : Presque aussi vite produite que périmée.

La seconde est qu’il faut sacrément culotté ou obtus pour tirer conclusion de notre indifférence par le simple fait que les gens ne soutiennent plus une guerre déguelasse dans laquelle les américains ont commencé par détruire toute l’infrastructure civile, continuent en massacrant les gens à coup de projectiles radioactifs et se donnent le droit de torturer et de violer intégralement toutes les lois internationales sur le droit de la guerre, avec notre soutien tacite.

La plupart des irakiens pensent maintenant que c’était mieux sous Saddam Hussein. Peut-on parler de démocratie ? Quel lamentable échec, ou plutôt, quel lamentable prétexte ! Si la « démocratie » doit être pire qu’une tyrannie sanglante (du moins, ce que les insonables naïfs veulent voir comme étant « démocratie », le régime collaborationniste mis en place en Irak), je pense qu’il n’y a rien d’étonnant. Quel culot de parler du « devoir des peuples à se débrouiller eux-mêmes ! ». Quel fabuleux déni de réalité ! Outre le fait qu’en Irak, rien n’est au mains du peuple Irakien et certainement pas son énergie, une chose est sûre : c’est que les américains ne les laissent pas se débrouiller d’eux mêmes, ils font même exactement l’inverse ! Alors, de quoi parle donc l’auteur de cet article ? De la géopolitique fantasmée de son esprit ? Pour ma part, je pense qu’il est heureux qu’après des années de matraquage « interventionniste » les américains commencent à comprendre l’enfer dans lequel ils ont engagé deux peuples : les Irakiens (surtout), mais aussi eux-mêmes. Je rappelle aussi que le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes que l’auteur invoque, exclut de fait le droit d’autrui à aller leur casser la gueule que ça leur chante et de re-coloniser un pays.

Enfin et troisièmement, bien que cette affaire soit plus compliquée et non dépourvue de manipulations des deux côtés, je suis heureux de voir qu’il y aussi des gens pour qui, que ce qu’on appelle « tolérance », une « valeur », selon notre verbiage habituel, s’accomode mal avec ce que les autres perçoivent comme une insulte. Il n’y a aucune « tolérance » à defendre bec et ongles quelque chose d’insultant pour autrui. Si notre auteur réfléchissait un peu, il s’apercevrait que la plupart des personnes qui montrent autre chose que de l’indifférence, justement, vis-à-vis du monde musulman, les gens qui ont de la famille, des amis, des relations, des liens avec le monde musulman, sont contre ces provocations. Il ne cherchent pas à ce qu’« on leur foute la paix », mais bien plutôt à ce qu’on « foute la paix » aux autres, au monde musulman. Ce sont eux, les personnes qui manifestent de la compréhension et de la tolérance, de l’amitié, et non de l’indifférence. Les indifférents, voire les hostiles au monde musulman, sont ceux qui, apeurés et arc-boutés, défendent notre droit à l’intolérance et à l’insulte. Bref, encore une fois, la vérité est exactement à l’opposé du point de vue de notre auteur.

Ceci dit, que ce soit bien clair pour tous, ne confondons par le droit d’expression et le soutien à tout type d’expression. Charlie Hebdo à le droit de publier des choses que je considère stupides, racistes et offensantes. J’ai aussi le droit de ne pas soutenir ces choses et de ne pas croire, dans ce cas précis, à la fable de la liberté d’expression( qui a été utilisée dans ce cas en long et en large) en danger.

Fishlord


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès