• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


g.jacquin g.jacquin 26 avril 2010 14:57

Non pas du tout ! Cela ne fonctionne pas comme cela !!!

Lorsqu’une éolienne se met à produire, elle se substitue à une énergie existante… le problème, c’est qu’en fonction du lieu, donc de la topologie du réseau, l’énergie remplacée peut être  n’importe quelle source… Et, sauf intervention du CNES, ce qui est peut probable, l’éolienne qui se couple au réseau peut remplacer soit du nucléaire, soit de l’hydro-électrique, soit du THF ou soit un mix de ces sources !. Ce qui est sur, c’est que les lois de la physique font que l’énergie éolienne sera presque toujours consommée localement.

Lorsque les Anti éoliens expliquent que plus ont met d’éoliennes, plus ont doit mettre des centrales thermiques, c’est partiellement faux pour la France ! En réalité, une éolienne produit une énergie fluctuantes (due au vent) qui est compensée par la régulation des centrales traditionnelles, instantanément par le réglage du réactif (statisme des groupes) puis par les régulations fréquence/ puissance et si cela se passe mal, le CNES met en service des TAG en appoint. Actuellement, les ingénieurs d’EDF estiment que la limite de possibilité de ce type de réglage se situe vers 10 à 15 GWe d’éolien  installés.

 En Allemagne ou en Espagne, c’est systématiquement par des THF que ce fait la régulation puisque pas de nucléaire et peu d’hydro.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès