• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


BB (---.---.187.46) 3 mars 2006 20:16

La pub en question à été condamnée car elle était destiné à être affichée au vu de tous, impossible pour les croyants de l’éviter d’où l’interdiction.

Cela n’est pas le cas des caricatures de Mahomet qui était publiées dans un journal qu’il fallait donc acheter pour subir la terrible blessure de l’outrage total à l’islam contenu (on se demande encore où) dans ces dessins. Sur les cas de ce type il n’y a pas de provocation pour un tribunal car le croyant n’est pas soumis à la vision des images hors de son consentement.

Si non il faudrait interdire toute représentation qui pourrait choquer quelqu’un quelque part, il ne resterait plus beaucoup d’images !

Dans une société islamique la problème se pose de façon différent puisque tout est régit par les religieux, il y a ce qu’ils accepte et ce qu’ils refusent avec le coran comme référence, ca simplifie les choses évidement mais la liberté d’expression y pert un peu (enfin c’est mon avis, ne vous fâchez pas les barbus, vous avez raison allah akbar et tout et tout !)

Un musulman choqué par ces représentations qu’il n’est pas obligé de voir est un masochiste qui en plus paie pour ça !

Ou alors il ne regarde pas les caricatures souhaite casser quelqu’un quelque part car qulque part il existe des représentations interdites, et là surprise j’en viens au sujet :

C’est quoi ces représentation de Mahomet en gamin « offert » ?

Pourquoi la publication des caricatures en Égypte avant « l’affaire » n’a choqué personne ?

Y s’foutraient pas un peu de notre gueule les barbus avec leur jules césar de la Mecque et leur recette du bon barbare esclavagiste et phallocrate ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès