• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Françoise 15 juillet 2006 12:25

Heureusement qu’il ne l’a pas fait plus tôt, nous n’aurions pas pû le juger (ceci dit pour le resultat obtenu) ! En Iran, l’age légal du mariage est de 9 ans, et ils peuvent en épouser autant qu’ils veulent. D’ailleurs le MRAP y dénonce une situation très préocupante :

« En Iran, la situation économique est catastrophique et les enfants sont les premières victimes de cette situation. Certaines familles vendent leurs enfants, la malnutrition et le manque de soins font des ravages. Le taux de fréquentation des établissements préscolaires est inférieur à 15 % (4). L’Iran détient le taux le plus élevé de suicide par rapport à sa population dans le monde et en particulier chez les femmes et adolescentes, 7 000 par an (3). La drogue aussi touche de plus en plus d’adolescent(e)s. Vu l’absence de règlements en matière d’âge minimum d’admission à l’emploi et d’âge de fin de scolarité obligatoire, un grand nombre d’enfants sont contraints de travailler, en particulier dans les secteurs non structurés tels que les entreprises familiales et l’agriculture et souvent dans des conditions inappropriées voire dangereuses. Phénomène nouveau, l’apparition de milliers « d’enfants des rues » et de fugueurs qui errent autours des gares et des terminaux dans les grandes villes. Les autorités parlent de la présence accrue de fillettes de 13 ans parmi eux. Exposés à tous les dangers, ces enfants sont les proies des chasseurs d’enfants et des trafiquants de drogue. La prostitution et le trafic des filles et des femmes sont à l’heure actuelle, le deuxième revenu national après le pétrole. Cinquante quatre filles iraniennes de 16 à 25 ans sont vendues chaque jour à Karachi (Pakistan). On parle de la main basse de certains dirigeants du pays sur ce trafic humain. La jeunesse d’Iran, vivante et pleine de talent, est consciente de ses ressources. Mais elle connaît surtout très bien la source des maux dont elle souffre depuis 25 ans. C’est pourquoi, elle n’a jamais cessé et ne cesse de dénoncer, de résister et de se révolter contre le régime répressif des mollahs. Cette noble lutte continue... »

- extrait de http://www.mrap.asso.fr/ differences/differences2005/diff255/dossier021 (suprimez le blanc après « .fr/ »)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès