• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jacky (---.---.172.191) 4 mars 2006 14:07

Celui qui osé dire qu’ils n’attendent que des sous est un ignorant ou un provocateur. Avec tout ce qu’ont subi les Amérindiens ; que ce soit aux Etats-Unis, au Canada, au Mexique, au Guatemala, au Pérou ou en Amérique du Sud, et avec ce qu’ils subissent encore ; celui qui a osé écrire cet odieux commentaire, mériterait de subir le sort qui leur a été réservé. Les Européens dont je fais partie, leur ont volé leur terre, leur âme et leur identité. Ils ont massacré des femmes et des enfants. Quand il s’agissait des Américains et des Anglais, ils ont balancé dans la prairie des couvertures infectées par la variole ; notamment à l’époque du triste individu nommé Jackson et qui deviendra Président. Aujourd’hui les Amérindiens subissent encore ces injustices, c’est chez eux qu’il y a le plus fort taux de suicide chez les enfants. Que voulez-vous, quand à l’horizon, aucun futur ne se dessine pour les enfants d’un peuple, il ne reste que comme seul moyen de quitter l’enfer que représente la terre : la mort. Elle est accueillie avec délivrance. Cet enfer a été façonné par les occidentaux prétendument civilisés. J’ai Honte. Monsieur qui osez dire qu’ils n’attendent que des sous ; sachez que la plus grosse fortune que l’on pourrait leur donner ne serait rien comparée à tout ce qu’on leur a volé, et que l’on continue encore à leur voler en exploitant les richesses de leurs anciens territoires et de leurs réserves actuelles. Aujourd’hui, on continue à détruire leurs terres en faisant des coupes claires dans les forêts, en inondant leurs lieux sacrés grâce à la construction de barrages aux dimensions inhumaines. Les musées possèdent les squelettes et les biens religieux ou profanes de leurs aïeux ; et refusent de les leur restituer. Vous devriez lire la piste des larmes ; vous informer un peu plus au lieu de mépriser les Amérindiens. Actuellement, il y a plein de prisonniers Amérindiens dans les prisons des Etats-Unis. Condamnés pour des crimes qu’ils n’ont pas commis. Le plus célèbre d’entre eux, est Léonard Peltier ; accusé à tort d’avoir tué deux agents du FBI, et condamné à deux peines de prison à vie. Alors que le Juge s’est parjuré, et que la preuve en a été établie. Le Gouvernement Américain refuse de libérer Léonard Peltier ; et ceci malgré les demandes de libération provenant du monde entier, parmi lesquelles figurent celles de NELSON MANDELA, Mgr DESMOND TOUTOU, le DALAÏ-LAMA, etc. Sachez encore Monsieur que nous devons beaucoup de choses aux Amérindiens. Notamment les fruits et légumes que nous consommons aujourd’hui ; tels les tomates, courges, le maïs, les haricots, le cacao etc. Chez les espèces d’animaux, il y a le dindon et bien d’autres encore ; et je ne parle pas des médicaments qu’on leur doit. Quand le MAYFLOWER est arrivé sur la côte Américaine, ce qui restait de ses passagers, était atteint du scorbut et de bien d’autres maladies. Sans l’aide des peuples autochtones, ils seraient tous mort, et l’histoire aurait peut-être été différente, même si le destin des peuples de l’Amérique était inéluctable.

Au lieu de leur donner des sous, on devrait leur rendre une partie de leurs terres. L’Amérique et le Canada sont vastes, et beaucoup de territoires sont vierges et inexploités. Il est bien évident que l’on ne peut pas leur rendre toutes leurs terres, et d’ailleurs ce n’est pas ce qu’ils attendent ; mais s’ils avaient des régions autonomes, ils pourraient vivre en harmonie avec la terre qu’ils ont toujours respectée, retrouver leur identité, culturelle ou religieuse. Ils pourraient vivre aussi de leur artisanat, de la pêche, de la chasse, ou gérer leurs terres pour l’agriculture, le tourisme. Ainsi ils créeraient des emplois,n’auraient plus le plus fort taux de chômage de la population Américaine, ne dépendraient plus de la soi-disant charité des gouvernements responsables de leur situation ; charité bien humiliante pour des peuples jadis très Fiers. Ils pourraient aller étudier dans les grandes villes Américaines ou du reste du monde et mettre leurs connaissances au service de tout le monde. Bref ! Tout ce qu’il y a de plus normal quoi !!! Mais peut-être ne suis-je qu’un pauvre Utopiste. Le progrès c’est aller de l’avant, ne pas regarder en arrière. Mais le progrès, dans les faits, c’est aussi synonyme de chaos.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès