• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


joelim joelim 24 mai 2010 23:47

- Précisément, le pape dit bien que le péché souille, parfois, les membres de l’Eglise. Avez-vous vraiment lu l’article ?

Si vous me lisiez mieux vous verriez que je commente uniquement la citation du Pape que j’ai collée. Si je reformule, elle dit que le mal en général il faut le combattre. Quant au mal fait par des représentants de l’Eglise, il dit que c’est malheureux. Sa phrase c’est un peu du genre : battons-nous contre le mal en général, quant à celui dont on est responsable contentons-nous de prier.

Et pourquoi pas l’inverse ? Combattre le mal fait par l’Eglise, et trouver malheureux le mal en général ? En résumé commencer par soigner sa poutre avant de s’attaquer à la paille de son voisin ? Cela serait plus responsable et plus efficient. Mais vu la façon choquante avec laquelle le Pape a commencé à gérer cette crise, çà ne m’étonne pas. 

Les membres des religions monothéistes ne sont pas plus pédophiles que l’ensemble de la population, et c’est encore heureux ! 

Je n’ai pas dit çà, j’ai parlé des religions du livre. En me basant sur les faits, non sur des versets interprétables à l’infini. Pour les catholiques la pédophilie n’est qu’une conséquence de l’obligation du célibat (chez les juifs et les musulmans ce n’est absolument pas mieux, entre certaine coutume de « désinfection » de circoncisation à la bouche et le mariage de fillettes non consentantes). 

L’obligation du célibat peut être vue comme une façon pour l’Eglise de se croire plus fort que dieu, qui a mis en nous une pulsion biologique que certains peuvent contrôler voire sublimer mais en faire une obligation gâche tout, puisqu’il faut bien constater que tous les responsables du culte n’y parviennent pas. Et cela dans une proportion supérieure à la moyenne, c’est évident : ne serait-ce que par la proximité avec les jeunes qu’implique le métier. Et le célibat n’aurait aucune espèce d’importance ? C’est grotesque.

Pensez-vous que tous les pédopholes détenus dans les prisons sont des religieux ?

Ce n’est pas parce qu’il existe des pédophiles non religieux (évidemment, quelle question) qu’il n’existe pas un problème spécifique au catholicisme. En plus on peut répondre que s’il n’y a pas (ou peu) de pédophiles ministres du culte en prison, c’est dû aux nombreux scandales de dissimulation et de mutation des nombreux prêtres fautifs ! Avec les inévitables drames de nouveaux viols, et d’injustice vis-à-vis des premières victimes sur lesquelles on a appliqué un innommable non-dit. Mais cette partie de mon post précédent vous a moins intéressé apparemment.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès