• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Wàng 28 mai 2010 10:53

En ce qui concerne le célibat consacré, les conditions pour marcher fidèlement à la suite du Christ, sont donc : la confiance dans l’amour divin et son invocation, stimulée par la conscience de la faiblesse humaine ; un comportement prudent et humble ; et, surtout, une vie d’union intense au Christ. Ce dernier point - qui est la clef de toute la vie consacrée - est le secret de la fidélité au Christ comme Époux unique de l’âme, unique raison de vivre.

Excellent mise au point mon père. Le célibat doit être porté par la grâce, il n’a aucun sens si on le coupe de cette source, or le problème des prêtres pédophiles est largement dû à un mauvais discernement des vocations, lié à une époque et à une théologie horizontale (la récupération du Concile par le parti du progrès), identifiant le sacerdoce à une fonction d’animateur social et de lutte contre la pauvreté matérielle (construire le royaume de Dieu sur terre, en oubliant le ciel).

Le problème avec certaines orientations sexuelles (la pédophilie mais pas seulement), c’est que passé l’adolescence, s’il n’y a pas eu un minimum de lutte, il est presque impossible humainement parlant d’acquérir l’habitus de pureté (sans parler de la grâce). On ne guérit pas de la pédophilie. C’est trop enraciné, d’où l’importance d’un discernement réaliste des vocations (qui peut être injuste pour certaines personnes).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès